Assirifix Armand s’en prend aux pasteurs suite au décès de Marie-Dominique K.

Marie-Dominique Kacou, l'animatrice ivoirienne sur La 3
Marie-Dominique Kacou, l'animatrice ivoirienne sur La 3 © Crédit Photo DR

Armand Assirifix a exprimé sa colère et son indignation face aux propos tenus par certains pasteurs suite au décès de Marie-Dominique K.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Assirifix a dénoncé les « bêtises » et les « allusions hypocrites » propagées par certains hommes de Dieu, affirmant que Marie Dominique souffrait d’un problème cardiaque depuis plusieurs années.

« J’ai rencontré Marie-Dominique en 2012 et dans nos conversations, elle m’avait personnellement expliqué qu’elle avait un problème cardiaque qui la dérangeait déjà à l’époque », a-t-il déclaré. « Elle m’avait dit qu’elle pouvait en mourir à tout moment… Ce qui m’a fortement perturbé. »

Assirifix a fustigé l’exploitation de la tragédie par certains pasteurs pour « remplir leur église », les accusant de raconter des « balivernes » sur la jeune femme décédée.

La rédaction vous conseille

« Je ne vais pas tolérer qu’un individu, pour remplir son église, vienne raconter des balivernes sur cette magnifique personne qui est passée de l’autre côté », a-t-il martelé. « Je répète, Marie-Dominique le savait. Elle a vécu courageusement… Mes condoléances les plus attristées à la famille. »

L’intervention d’Assirifix a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, avec des internautes partageant son indignation et lui exprimant leur soutien.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Coupure de Courant

Coupure d’électricité dans plusieurs quartiers du Sud-Est ivoirien : Un pylône endommagé à Abobo-Dokui, liste des zones touchées

Pierre Bimba lors de la visite du CHU d'Abobo le 10 mai 2024

Abobo : le plus grand CHU d’Afrique de l’Ouest sort de terre