Bédié à Monde Afrique: « il faut se charger du démon actuel qui rôde autour des Ivoiriens »

a accordé un entretien au Monde Afrique, le jeudi 1er août 2019, où il s’est prononcé sur l’actualité ivoirienne et ses intentions en 2020.

question du confrère du Monde Afrique sur ses intentions pour la présidentielle d’octobre 2020, le président du présentement en France dira: « Toute intention de militant doit être raisonnable et soumise aux instances dirigeantes du parti. C’est le qui désigne le candidat. Dans la tradition du , on ne sollicite pas, ce sont les militants qui le font. Le parti décidera entre octobre et le premier semestre 2020. Si on me le demande, je suis un homme de service, un homme qui a suivi une tradition de don de soi, mais nous n’en sommes pas encore là ».

A LIRE AUSSI : Des militants du RHDP versent du sang devant la maison de Bédié (Vidéo)

Le président Henri Konan Bédié est également revenu sur sa rencontre avec Laurent Gbagbo du lundi 29 juillet 2019 à : « J’ai retrouvé en Laurent Gbagbo le combattant que j’ai toujours connu. Il est en bonne santé et je crois qu’il a encore des projets pour l’avenir ».

A LIRE AUSSI : Bédié demande à Ouattara de retirer le logo du PDCI de celui du RHDP

« Avant de répondre à une question sur sa déclaration du 5 juin 2019 qui a fait polémique en Côte d’Ivoire. Pour le président Bébié : « Le mieux est déjà de se charger du démon actuel qui rôde autour des Ivoiriens. Pourquoi cette immigration massive, incontrôlée, armée, menacerait-elle la sécurité des Ivoiriens sans que l’on puisse rien dire ? En quoi l’ est-elle un démon ?

Vous ne parlez pas de francité ? D’arabité ? D’american way of life ? Quel pays n’a pas d’identité ? Laissons là ce débat de mauvaise foi qui ne prospère plus. Pendant un temps, on s’est servi de notions émotionnelles en parlant de xénophobie, de haine des étrangers. Cela ne prend plus en Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens sont mûrs ».

Personnalités liées avec l’article