Bénédiction des couples de même sexe en Afrique : les évêques catholiques africains prennent position

La déclaration du Vatican du 18 décembre 2023 autorisant la bénédiction des couples de même sexe, a suscité des réactions mitigées en Afrique.

Si certains ont salué cette ouverture, d’autres l’ont critiquée, la jugeant contraire à la doctrine de l’Église catholique et à la culture africaine.

Face à cette situation, certains évêques africains ont rendu publiques des déclarations, pour donner des orientations à suivre. Ils ont dans la majorité des cas, déclaré que la bénédiction des couples de même sexe «n’est pas autorisée» dans leurs pays. Cela par respect pour les sensibilités culturelles, et éviter toute confusion.

L’enseignement de l’Église catholique sur le mariage n’a pas changé

Les évêques africains ont tenu à rappeler que l’enseignement de l’Église catholique sur le mariage n’a pas changé. Le mariage reste une union exclusive, stable et indissoluble entre un homme et une femme, naturellement ouverte à la génération d’enfants.

La bénédiction des couples de même sexe, autorisée par la déclaration Fiducia supplicans, est une forme de compassion et de soutien, mais elle ne constitue pas une reconnaissance de leur union par l’Église.

Des directives claires pour éviter le scandale et la confusion

Pour éviter le scandale et la confusion, les évêques africains ont donné des directives claires aux prêtres. Dans la plupart des cas, ils ont demandé aux prêtres de solliciter l’autorisation de l’évêque diocésain avant de bénir un couple de même sexe.

En République démocratique du Congo, l’évêque de Matadi a même exigé que les prêtres ne confèrent spontanément une telle bénédiction.

Une ouverture progressive

La décision du Vatican d’autoriser la bénédiction des couples de même sexe est une ouverture progressive, mais elle est encore loin d’être acceptée par tous. Il faudra du temps pour que les sensibilités culturelles évoluent.

La rédaction vous conseille

Written by Christian Aka

Le congrès du PDCI maintenu pour vendredi 22 décembre à Yamoussoukro : Me Blessy confirme la tenue de l’événement, vidéo

Extradition de François Compaoré vers le Burkina : La France annule le décret