Burkina : 47 personnes tuées, un deuil national décrété après une attaque

Un deuil national de 72 heures, du 19 au 21 août 2021, au Burkina Faso en mémoire des victimes d'une attaque dans le Sahel burkinabè.

Durant cette période, les drapeaux seront mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du à l'étranger, a-t-il indiqué.

Les réjouissances populaires et les manifestations à caractère récréatif seront interdites, selon la même source.

D'après un communiqué distinct du gouvernement burkinabè, un convoi mixte composé de civils, d'éléments des forces de défense et de sécurité, et de Volontaires pour la défense de la patrie a été mercredi la cible d'une attaque terroriste dans la localité de Gorgadji (Sahel).

LIRE AUSSI : Assassinat Thomas Sankara: début du procès le 11 octobre 2021 au Burkina

Pendant la riposte, l'armée et ses supplétifs « ont abattu 58 terroristes et de nombreux autres ont été blessés et ont pris la fuite », a précisé le communiqué.

LIRE AUSSI : Burkina : un cas de choléra détecté au Faso

Toutefois, a-t-il précisé, au cours des combats, « 30 civils ont été tués et 19 personnes blessées. Quatorze éléments des forces de défense et trois Volontaires pour la défense de la partie ont perdu la vie ».

Les opérations de secours et de terrain se poursuivent, a-t-il ajouté.

Written by Mohammed Ouattara

Tremblement de terre en Haïti : le bilan des victimes s’alourdit à 2 189 morts

Burkina : 58 terroristes tués dans une attaque à Gorgadji