Burkina: l’armée burkinabé frappe fort, 30 terroristes tués

30 terroristes ont été tués par l’armée burkinabè lors des frappes aériennes effectuées le mercredi 4 décembre 2019 dans le nord du Burkina Faso.

L’opération aérienne qui s’est déroulée le 4 décembre dans les localités de Tiawbal, kaïn et Yensé dans la province du Yatenga, région du Nord, a permis de neutraliser 28 terroristes.

L’opération a également permis de détruire des engins et un dépôt de carburant appartenant aux terroristes, selon les mêmes sources.

LIRE AUSSI: Burkina : couvre-feu à Djibo, Gorom-Gorom et Sebba

Confrontée aux attaques terroristes depuis plus de quatre ans, l’armée burkinabè a multiplié les offensives ces dernières semaines.

LIRE AUSSI: Terrorisme : le Burkina fêtera son 59e anniversaire dans la « sobriété »

Elle a annoncé récemment avoir neutralisé une vingtaine de terroristes au cours de deux opérations contre des détachements militaires dans le nord-ouest et le nord du pays.

Personnalités liées avec l’article