CAF Awards 2023 : les meilleures joueuses africaines nominées, la liste

La CAF a dévoilé ce mardi 14 novembre 2023 les nominées préliminaires dans les différentes catégories féminines pour les Prix CAF 2023.

Awards 2023. Un jury distingué composé d'experts techniques de la CAF, de légendes et de représentants des médias sélectionnés a choisi les nominés, en tenant compte de leurs performances à tous les niveaux de décembre 2022 à novembre 2023.

Comme chez les hommes, la meilleure gardienne féminine sera récompensée pour la première fois pour célébrer les efforts héroïques des gardiens. Dix joueuses ont été nominées pour le tout premier prix de Gardienne de but féminine de l'année de la CAF.

Dans les autres catégories, 30 joueurs se disputeront le prestigieux titre de Joueur de l'année, remporté pour la cinquième fois record par le Nigérian Asisat Oshoala lors du dernier Gala de remise des prix en juillet 2022 à Rabat au Maroc.

Dix nominés ont chacun été sélectionnés pour le joueur interclubs de l'année, l'entraîneur de l'année, l'équipe nationale de l'année et le jeune joueur de l'année, limités aux joueurs de 21 ans maximum.

LIRE AUSSI: Éliminatoires Mondial 2026 Afrique : les affiches à ne pas manquer

Les finalistes de la Ligue des Champions Féminine de la CAF Côte d'Ivoire 2023 ont chacune été récompensées par une place dans la catégorie Club de l'année.

Le gagnant de chaque catégorie sera désigné après les votes d'un jury composé du Comité technique de la CAF, de professionnels des médias des associations membres, des entraîneurs principaux et des capitaines des associations membres et des clubs impliqués dans les phases de groupes des compétitions interclubs.

Le Gala des récompenses sera honoré par la crème de la crème du football africain le 11 décembre 2023 à Marrakech, au Maroc.

LIRE AUSSI: Les Éléphantes ont-elles reçu 5 000 FCFA comme prime, après leur match face au Nigéria ? : toute la vérité

Liste complète des nominés (par ordre alphabétique par association membre) :

Joueuse de l'année (femmes)

1.     Ajara Nchout Njoya (Cameroun, Internazionale Milano)

2.     Evelyn Badu (Ghana, Avaldnes)

3.     Tabitha Chawinga (Malawi, Paris Saint-Germain)

4.     Temwa Chawinga (Malawi, Wuhan Jiangda)

5.     Anissa Lahmari (Maroc, Levante Las Planas)

6.     Fatima Tagnaout (Maroc, AS FAR)

7.     Ghizlaine Chebbak (Maroc, AS LOIN)

8.     Ibtissam Jraidi (Maroc, AS FAR/Al Ahli)

9.     Khadija Er-Rmichi (Maroc, AS FAR)

10.  Zenatha Coleman (Namibie, Fenerbahce)

11.  Asisat Oshoala (Nigéria, Barcelone)

12.  Chiamaka Nnadozie (Nigéria, Paris FC)

13.  Christy Ucheibe (Nigéria, Benfica)

14.  Osinachi Ohale (Nigéria, Alaves/Pachuca)

15.  Rasheedat Ajibade (Nigéria, Atlético Madrid)

16.  Toni Payne (Nigéria, Séville)

17.  Uchenna Kanu (Nigéria, Tigres/Racing Louisville)

18.  Ndeye Awa Diakhaté (Sénégal, Olympique de Marseille)

19.  Andile Dlamini (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns)

20.  Hilda Magaia (Afrique du Sud, Sejong Sportstoto)

21.  Jermaine Seoposenwe (Afrique du Sud, Juarez/Monterrey)

22.  Linda Motlhalo (Afrique du Sud, Glasgow City)

23.  Refiloe Jane (Afrique du Sud, Sassuolo)

24.  Thembi Kgatlana (Afrique du Sud, Racing Louisville)

25.  Afi Sabine Woedikou (Togo, Strasbourg/Nantes)

26.  Sabrina Ellouzi (Tunisie, Excelsior)

27.  Fazila Ikwaput (Ouganda, Kampala Queens)

28.  Barbara Banda (Zambie, Shanghai Shengli)

29.  Grace Chanda (Zambie, Madrid CFF)

30.  Rachael Kundananji (Zambie, Madrid CFF)

Gardienne de l'année (femmes)

1.     Ange Bawou (Cameroun, Bayelsa Queens/ BIIK-Shymkent)

2.     Dolores Hernandez Masongo (Guinée équatoriale, Huracanes)

3.     Imane Abdelahad (Maroc, SC Casablanca)

4.     Khadija Er-Rmichi (Maroc, AS FAR)

5.     Chiamaka Nnadozie (Nigéria, Paris FC)

6.     Andile Dlamini (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns)

7.     Kaylin Swart (Afrique du Sud, JVW)

8.     Najiat Abass Idrisa (Tanzanie, JKT Queens)

9.     Catherine Musonda (Zambie, Tomiris Turan)

10.  Cynthia Shongwe (Zimbabwe, ville de Harare)

Joueuse interclubs de l'année (femmes)

1.     Refilwe Tholakele (Botswana, Mamelodi Sundowns)

2.     N'Guessan Nadège Koffi (Côte d'Ivoire, SC Casablanca)

3.     Elena Oyana (Guinée équatoriale, Huracanes)

4.     Réconforter Yeboah (Ghana, Ampem Darkoa)

5.     Tracy Twum (Ghana, Ampem Darkoa)

6.     Oumou Koné (Mali, AS Mandé)

7.     Aziza Rabbah (Maroc, AS FAR)

8.     Fatima Tagnaout (Maroc, AS FAR)

9.     Ghizlaine Chebbak (Maroc, AS LOIN)

10.  Lebohang Ramalepe (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns)

Jeune joueur de l'année (pas plus de 21 ans)

1.     Réconforter Yeboah (Ghana, Ampem Darkoa)

2.     Mary Amponsah (Ghana, Ampem Darkoa)

3.     Nesryne El Chad (Maroc, Lille)

4.     Deborah Abiodun (Nigéria, Panthers de Pittsburg)

5.     Esther Opeyemi Ajakaye (Nigéria, Delta Queens)

6.     Oluwatosin Demehin (Nigéria, Stade Reims)

7.     Hapsatou Malado Diallo (Sénégal, USPA/Eibar)

8.     Thubelihle Shamase (Afrique du Sud, Université de Johannesburg FC)

9.     Winifreda Gerald (Tanzanie, JKT Queens)

10.  Fauzia Najjemba (Ouganda, Dynamo Moscou)

Entraîneur de l'année (femmes)

1.     Nana Joe Adarkwa (Ampem Darkoa)

2.     Lovemore Fazili (Malawi)

3.     Mehdi El Qaichouri (SC Casablanca)

4.     Mohamed Amine Alioua (AS FAR)

5.     Reynald Pedros (Maroc)

6.     Randy Waldrum (Nigéria)

7.     Mame Moussa Cissé (Sénégal)

8.     Désirée Ellis (Afrique du Sud)

9.     Jerry Tshabalala (Mamelodi Sundowns)

10.  Esther Chabruma (JKT Queens)

Équipe nationale de l'année (femmes)

1.     Burkina Faso

2.     Burundi

3.     Ghana

4.     Malawi

5.     Maroc

6.     Nigéria

7.     Sénégal

8.     Afrique du Sud

9.     Tanzanie

10.  Zambie

Club de l'année (femmes)

1.     Athlético d'Abidjan (Côte d'Ivoire)

2.     Huracanes (Guinée équatoriale)

3.     Ampem Darkoa (Ghana)

4.     AS Mandé (Mali)

5.     AUSSI LOIN (Maroc)

6.     SC Casablanca (Maroc)

7.     Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud)

8.     JKT Queens (Tanzanie)

Written by YECLO.com

L’armée malienne prend le contrôle de Kidal

Présidence du PDCI : Venance Konan remet en question la candidature de Tidjane Thiam