Centrafrique : une double attaque fait au moins 11 morts

Attaque RDC
Attaque RDC © Crédit Photo DR

En Centrafrique, une double attaque entre Bocaranga et Bozoum, dans le nord-ouest du pays, a causé au moins 11 morts ce mardi, selon plusieurs sources.

Ce chiffre reste provisoire. Les assaillants appartiennent au groupe armé 3R, très influent dans cette région.

L'attaque s'est déroulée en deux phases. Tout d'abord, avant l'aube, le village de Ngoutéré, situé à 45 km de Bocaranga en direction de Bozoum, préfecture de l'Ouham-Pendé, a été pris pour cible. Les assaillants ont attaqué un détachement des forces de sécurité composé de militaires et de gendarmes, puis ont tendu une embuscade aux renforts envoyés depuis Bocaranga.

Le bilan communiqué ce matin par la coordination des affaires humanitaires de l'ONU fait état de 5 militaires et 6 civils tués, 7 blessés, et près de 8 500 personnes déplacées provenant de six villages situés entre les points kilométriques 25 et 45, qui se sont réfugiées dans la brousse ou à Bozoum.

Un représentant de l'État dans cette zone, contacté ce matin, n'a pas confirmé ce bilan provisoire. Selon lui, la route est toujours coupée et le terrain miné, rendant difficile l'évaluation exacte des pertes. Le porte-parole des FACA a également indiqué que la situation est sous contrôle.

La rédaction vous conseille

Selon OCHA, les assaillants appartiennent au groupe armé à dominante peule 3R – Retour, Réclamation et Réhabilitation – qui a longtemps contrôlé cet axe. L'installation d'un détachement à Ngoutéré visait à symboliser le retour de l'État et le succès de plusieurs opérations menées dans la région depuis le début de l'année.

Attaque près de Bambari

Vendredi dernier, une attaque d'envergure avait eu lieu dans la Ouaka, près de Bambari, dans le centre du pays, contre l'armée centrafricaine. La coalition rebelle CPC avait revendiqué la mort de plusieurs militaires et mercenaires russes de Wagner, 7 selon un bilan non confirmé.

Pour sa part, l'armée avait affirmé avoir repoussé l'attaque et tué sept assaillants, dont un chef militaire de l'UPC.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Hamari Traoré, capitaine des Aigles du Mali

Hamari Traoré suspendu par la Fédération malienne de football : Crise ouverte dans le football malien ?

Cédric Anoma, chargé d'études au Cabinet du Ministre de la Défense de Côte d’Ivoire

Qui est Cédric Anoma, « Mr cybersécurité » de Téné Birahima ?