La Côte d’Ivoire cherche 22 milliards de dollars pour financer sa lutte contre le changement climatique

Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024
Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024 © Crédit photo Sercom Gouvernement ivoirien

Robert Beugré Mambé a lancé un appel pressant aux bailleurs de fonds afin de mobiliser les financements nécessaires pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire.

Lors d'une table ronde organisée à Abidjan ce vendredi 5 juillet 2024, M. Beugré Mambé a chiffré les besoins du pays à 22 milliards de dollars d'ici à 2030, soit environ 17 % du PIB. Ces fonds, a-t-il insisté, sont indispensables pour la mise en œuvre des contributions déterminées nationales (CDN) de la Côte d'Ivoire dans le cadre de l'accord de Paris.

Le Chef du gouvernement ivoirien a souligné l'urgence de la situation, rappelant les lourdes conséquences du changement climatique sur l'économie, le développement durable et la sécurité des populations. « Ces fléaux écologiques menacent de faire perdre entre 2,17 et 5 milliards de dollars de richesse nationale et de plonger au moins un million de personnes sous le seuil de la pauvreté », a-t-il alerté.

Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024
Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024 © Crédit photo Sercom Gouvernement ivoirien

Face à ces défis, le gouvernement ivoirien a pris des engagements forts en matière de lutte contre le changement climatique. Le pays s'est notamment engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 28% à 30,40% d'ici 2030. Cet engagement a été renforcé par l'initiative Abidjan Legacy Program, lancée en marge de la COP15.

La rédaction vous conseille

Toutefois, ces efforts ne sauraient suffire sans une mobilisation conséquente des financements internationaux et nationaux. C'est pourquoi le Premier Ministre ivoirien a lancé un appel solennel aux bailleurs de fonds et au secteur privé pour qu'ils apportent leur contribution à la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire.

« La lutte contre le changement climatique est un défi global qui requiert une réponse globale », a plaidé M. Beugré Mambé. « La Côte d'Ivoire est résolument engagée dans ce combat, mais elle ne peut le mener seule. Nous avons besoin de l'appui de tous nos partenaires pour relever ce défi crucial pour l'avenir de notre planète et de nos populations. »

Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024
Beugré Mambé lors d'une table ronde organisée à Abidjan pour la lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire le 5 juillet 2024 © Crédit photo Sercom Gouvernement ivoirien

La Côte d'Ivoire résolument engagée dans ce combat

La table ronde organisée ce vendredi a permis de réunir un large éventail d'acteurs nationaux et internationaux concernés par la lutte contre le changement climatique. Des discussions fructueuses ont eu lieu en vue d'identifier des pistes concrètes de mobilisation des financements nécessaires.

Le gouvernement ivoirien espère que cet appel sera entendu et que la communauté internationale se mobilisera pour soutenir ses efforts en faveur d'un développement durable et résilient face au changement climatique.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Riz en Côte d'Ivoire

Autosuffisance en riz : La Côte d’Ivoire en quête de financements pour sa stratégie rizicole

Le Colonel Assimi Goïta à bord du Boeing présidentiel, pour Ouagadougou, au Burkina Faso

Rencontre des Chefs d’État de l’AES : Assimi Goïta quitte Bamako pour Niamey