Comme Gbagbo, Moussa Traoré reste président… de l’UNJCI

, président sortant va assurer la continuité à la tête de l’UNJCI jusqu’à la passation des charges avec la nouvelle équipe dirigeante élue.

Communiqué n°1 du Comité spécial de médiation de l’UNJCI suite au blocage du 10ème Congrès

Prévu pour se tenir les samedi 20 et dimanche 21 juillet 2019 à Abidjan, le 10ème Congrès ordinaire de l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), n’a pu aller à son terme, interrompu avant le démarrage des opérations de vote des nouvelles instantes dirigeantes de l’organisation.

Face à cette situation inédite de blocage et de crise menaçant les activités de la faitière des journalistes de Côte d’Ivoire, les anciens Présidents de l’Union se sont réunis, le lundi 29 juillet 2019 à la Maison de la Presse d’Abidjan au Plateau, de 17 h à 18 h et le mardi 30 juillet 2019, à l’Hôtel Belle Côte d’Abidjan, Riviera Palmeraie, de 12h à 14h respectivement et séparément avec Traoré Moussa , Président du Conseil exécutif sortant et M. César Etou, Président élu du 10ème Congrès de l’UNJCI.

LIRE AUSSI: UNJCI: l’élection du nouveau président bloquée, le message d’Alain Lobognon

Etaient présents, les Past Présidents :
· (1991-1993) ;
· Honorat Dé Yédagne (1998-2002)
· Amos Béonaho (2003-2009) ;
· Mam Camara (2009-2012).

Les anciens Présidents de l’UNJCI, officiellement et longuement informés des incidents survenus au 10ème Congrès ordinaire, ainsi que sur la nature des démarches entreprises par les uns et les autres en vue de sortir de l’impasse, après une analyse approfondie de la situation, ont proposé de prime abord une gestion inclusive, c’est-à-dire l’implication de toutes les parties prenantes comme socle de leurs actions de sortie de crise. Ainsi réunis le jeudi 1er août 2019 de 12 h à 14 h à la Maison de la Presse d’Abidjan, un Comité spécial de médiation devant faire face au blocage électoral à l’UNJCI a été mis sur pied.

Ce comité est présidé par M.Yao Noël. Il a pour Porte-parole M. . Il comprend MM Honorat De Yédagne, Mam Camara, tous Past Présidents, Moussa Traoré, le Président sortant du Conseil exécutif, et César Etou, le Président du 10ème congrès interrompu.

LIRE AUSSI: César Etou: Pourquoi le président de l’UNJCI n’a toujours pas été élu

Tous les membres dudit comité :
– Ont pris l’engagement de travailler en synergie et proposer leurs concours et expériences, comme déjà suggéré par bon nombre de journalistes, à la résolution endogène de cette situation de crise ;

– Remercient toutes les autorités et personnalités engagées dans des initiatives similaires, notamment Monsieur le Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement, et son Cabinet ;

– Se donnent mission de consulter, dès à présent et en vue de parvenir à une solution convenable, tous les autres acteurs impliqués dans la vie de l’Union jusqu’au blocage du congrès, notamment MM. (PCA sortant), (Président du Comité d’Organisation du Congrès) ; , et (candidats têtes de listes à l’élection au Conseil exécutif de l’UNJCI) ;

– Invitent particulièrement M. Moussa Traoré, Président sortant, à assurer la continuité du service au niveau de l’exécutif de l’UNJCI en expédiant les affaires courantes jusqu’à la passation des charges avec la nouvelle équipe dirigeante élue
Par ailleurs, le Comité s’est accordé sur le fait que le Président sortant de l’UNJCI est chargé de déterminer au mois d’août 2019 la nouvelle date et le lieu du congrès extraordinaire avec pour seul point à l’ordre du jour l’élection des instances dirigeantes.

Quant à M. César Etou, le Président élu du 10ème Congrès et son bureau, ils sont maintenus pour la conduite du Congrès extraordinaire. Les modalités d’organisation du Congrès et les réponses à certaines questions feront l’objet de discussions ultérieures.
Enfin, pour garantir le succès de leur démarche, les membres du Comité spécial de médiation invitent les différents acteurs et leurs états-majors, ainsi que tout journaliste, à s’abstenir de tous actes et propos susceptibles de créer ou alimenter les tensions nuisibles à l’esprit de confraternité.

Fait à Abidjan, le jeudi 1er août 2019
• Ont signé, les membres du Comité spécial de médiation :
– Yao Noël, Président
– Amos Béonaho, Porte-parole
– Honorat Dé Yédagne, membre
– Mam Camara, membre
– Moussa Traoré, Président du Conseil exécutif sortant, Membre
– César Etou, Président du 10ème Congrès, Membre

Personnalités liées avec l’article