Côte d’Ivoire : Bayobab obtient une licence pour booster la connectivité

Bayobab Côte d'Ivoire
Bayobab Côte d'Ivoire © Crédit Photo DR

Bayobab Côte d'Ivoire a obtenu une licence d'infrastructure englobant la connectivité terrestre et sous-marine.

Cette licence historique permettra à Bayobab de déployer un réseau de transmission de données robuste utilisant les technologies de pointe de la fibre optique, du satellite et de la radio, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités pour la connectivité nationale et internationale.

L'acquisition de cette licence marque un tournant majeur dans le paysage numérique ivoirien et africain, en s'alignant sur les piliers stratégiques numériques du gouvernement visant à étendre l'infrastructure en fibre optique et à améliorer la connectivité pour la numérisation des services publics. En éliminant les barrières à l'entrée pour les opérateurs mobiles et les fournisseurs de services Internet (FAI), Bayobab favorise un environnement propice à l'innovation et à la croissance au sein de l'écosystème numérique.

Un réseau en expansion pour connecter l'Afrique

Fort de cette nouvelle licence, Bayobab Côte d'Ivoire prévoit de construire un réseau de fibre optique résilient de 135 000 km d'ici 2025. Ce développement majeur permettra de combler le fossé numérique en Afrique, en connectant les communautés et en stimulant la croissance économique dans toute la région.

« Notre réseau de fibre terrestre exclusif, qui s'étend actuellement sur 114 000 km, reflète notre engagement à réduire la fracture numérique en Afrique, en servant à la fois les abonnés africains et les clients mondiaux », a déclaré Mohammed Aliyu, directeur de FibreCo du groupe.

La rédaction vous conseille

En tant que filiale du groupe , Bayobab Côte d'Ivoire s'engage à jouer un rôle de premier plan dans la transformation numérique du pays. L'obtention de la licence d'infrastructure positionne l'entreprise comme un partenaire clé dans les initiatives gouvernementales visant à promouvoir l'accès à une connectivité abordable et de haute qualité pour tous les citoyens.

« L'acquisition de cette licence d'infrastructure représente une étape importante dans notre engagement en faveur de la transformation numérique en Côte d'Ivoire », a déclaré Florent Guédé, directeur général de Bayobab Côte d'Ivoire. « Avec cette licence, nous sommes prêts à jouer un rôle central dans la révolution de la connectivité et la promotion de l'innovation à travers le pays. »

Un impact socio-économique positif

L'investissement de Bayobab dans l'expansion de son réseau de fibre optique aura un impact socio-économique positif considérable en Côte d'Ivoire. La connectivité améliorée permettra de stimuler l'innovation dans divers secteurs, notamment l'éducation, la santé, l'agriculture et les services gouvernementaux. Cela contribuera également à l'autonomisation des communautés et à la création de nouvelles opportunités économiques pour les entreprises et les entrepreneurs.

Bayobab Côte d'Ivoire est déterminée à jouer un rôle moteur dans la réalisation du plein potentiel numérique de l'Afrique. L'obtention de la licence d'infrastructure constitue une étape majeure vers cet objectif et ouvre la voie à un avenir plus connecté et plus prospère pour la région.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Fermeture des cliniques de santé exerçant de façon illégale

Cliniques illégales : 52 établissements fermés dans le Gontougo

Alassane Ouattara lors du Conseil des ministres du 26 juin 2024

Présidentielle 2025: depuis Yamoussoukro, les producteurs du café-cacao annoncent qu’ils paient de la caution de la candidature de Ouattara