Côte d’Ivoire : La France amorce le retrait discret de ses effectifs militaires

Blindés de l’armée française en Côte d'Ivoire
Blindés de l’armée française en Côte d'Ivoire © Crédit photo DR

En Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest et centrale, la France s’apprête à réduire de manière significative sa présence militaire.

Ce retrait, qui s’inscrit dans le cadre d’une refonte des relations bilatérales avec les pays africains, vise à privilégier des partenariats plus discrets et plus axés sur la coopération.

Selon des informations obtenues par l’AFP de sources concordantes, la France prévoit de réduire drastiquement ses forces dites « prépositionnées » sur des bases militaires permanentes. Les effectifs seront ainsi réduits à une centaine de soldats au Gabon (contre 350 actuellement), au Sénégal et en Côte d’Ivoire (contre 350 et 600 respectivement), et à environ 300 au Tchad (contre 1.000).

Cette nouvelle approche a déjà commencé à se concrétiser en Côte d’Ivoire, l’un des plus proches alliés de la France dans la région. Le nombre de soldats français y a déjà été réduit de 900 à 600 ces derniers mois.

La rédaction vous conseille

Le plan de retrait français devrait être finalisé dans les prochaines semaines, après consultation des partenaires africains. Il devrait ensuite être mis en œuvre progressivement, en tenant compte des contextes sécuritaires spécifiques de chaque pays.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Résultats BEPC 2022 en Côte d'Ivoire

Liste des admis au BEPC 2024 en Côte d’Ivoire disponibles en ligne dès ce mardi : consulter avec le numéro matricule

Coulibaly Fatoumata, miss Gontougo 2024

Coulibaly Fatoumata : une candidate déterminée à porter la couronne de Miss Côte d’Ivoire 2024