Côte d’Ivoire : la Première dame Dominique Ouattara annoncée à Tafiré

Dominique Ouattara à Songon lors de la cérémonie officielle de la 47ème édition de la JIF le 11 avril 2024
Dominique Ouattara à Songon lors de la cérémonie officielle de la 47ème édition de la JIF le 11 avril 2024 © Crédit photo Service Communication de la Primature Côte d'Ivoire

La Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, sera en visite à Tafiré, dans la région du Hambol (Katiola), à l'invitation de Maïmouna Koné, épouse du Vice-président Tiémoko Meyliet Koné, selon l'annonce du maire de la ville lors de la 2e session ordinaire du conseil municipal qui s'est tenue le samedi 27 avril 2024.

Lors de cette réunion du conseil municipal, le maire Charles Sanga, en présence du sous-préfet Jean-Marie Poho, a informé de la visite imminente de la Première dame Dominique Ouattara, invitée par Maïmouna Koné, l'épouse du Vice-président Tiémoko Meyliet Koné.

Le maire Charles Sanga a encouragé toutes les populations, en particulier les responsables des organisations de femmes de Tafiré, Badikaha et Niédiékaha, à se mobiliser et à rester attentifs aux autorités locales afin de réserver un accueil chaleureux, fraternel et historique à la Première dame et à son hôte, Maïmouna Koné.

Cette annonce a été reçue avec joie par les habitants de Tafiré, en particulier les femmes, qui saluent les actions de la Première dame Dominique Ouattara en faveur des femmes ivoiriennes grâce au Fonds d'appui aux femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI), ainsi que celles de Maïmouna Koné, épouse du Vice-président, qui a soutenu les opératrices agricoles du département de Niakara par des dons en juin 2023.

La rédaction vous conseille

Lors d'une cérémonie le samedi 24 juin 2023, l'épouse du Vice-président avait offert 13 tricycles et des intrants agricoles aux organisations féminines de Niakara, Tafiré, Tortiya, Niédiékaha, Arikokaha et Badikaha, dans le cadre d'une célébration de la fête des mères et des pères.

FAFCI : Une lueur d'espoir pour les femmes entrepreneures ivoiriennes

Le FAFCI, créé par décret n° 2012-1106, offre des crédits à taux réduit aux femmes ivoiriennes avec un capital de 10 milliards de francs CFA. Son objectif est de permettre aux femmes de Côte d'Ivoire d'accéder à des ressources financières à moindre coût pour développer ou renforcer des activités génératrices de revenus.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Guillaume Soro, lors de son séjour au Burkina Faso

Guillaume Soro répond aux cadres du RHDP : « Rien, aucun soubresaut, ne me fera dévier de cette trajectoire »

Concours d’entrée dans les établissements de formation professionnelle

Concours d’entrée dans les établissements de formation professionnelle 2024 lancé : inscriptions