Côte d’Ivoire : Travailleurs économie informelle, la santé un droit pour tous

La Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle de Côte d'Ivoire (FETTEI-CI)
La Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle de Côte d'Ivoire (FETTEI-CI) © Crédit Photo DR

La Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle de Côte d'Ivoire (FETTEI-CI) a organisé une rencontre sur le thème de l'accès à la santé.

Le samedi 14 juin 2024 dernier, la Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle (FETTEI-CI)  a organisé une discussion sur le thème : ‘'les réflexions liées au manque d'investissement dans les infrastructures de santé et amélioration de la qualité des services dans le secteur de la santé''.

La centaine de participants, composée de domestiques et acteurs du secteur informel, venus de toutes les communes du district autonome d'Abidjan ont eu droit  à une série d'informations sur le thème abordé.

Le formateur s'est attelé à rappeler les principes fondamentaux et basique du droit à la santé.

Pour lui, c'est un droit global, dans le champ duquel entrent non seulement les prestations de soins de santé appropriées en temps opportun, mais aussi les facteurs fondamentaux déterminants de la santé tels que : l'accès à une quantité suffisante d'aliments sains, la nutrition et le logement ; l'accès à l'eau salubre et potable et à des moyens adéquats d'assainissement ; l'hygiène du travail et du milieu  et enfin l'accès à l'éducation et à l'information relatives à la santé, notamment la santé sexuelle et procréative.

Au cours de cette activité tenue à la salle du réseau des Associations Féminines Ivoiriennes, des focus groupes ont permis aux participants de mieux aborder et comprendre la thématique.

La Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle de Côte d'Ivoire (FETTEI-CI)
La Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle de Côte d'Ivoire (FETTEI-CI) © Crédit Photo DR

Les discussions ont porté sur les voies, moyens et priorités pour l'avenir et les principales actions à planifier pour améliorer de manière pratique la situation des travailleuses /eurs sur le droit à la santé pour tous.

Le focus groupe visait, à en croire la camarade Douai Marcelline, Présidente de la FETTEI-CI à « aider les acteurs à briser les barrières de façon efficaces dans tous les domaines ».

La rédaction vous conseille

Cette session de formation a enregistré la participation de la Confédération Ivoirienne des Syndicats Libres CISL-DIGNITÉ et du Comité Intersyndical pour la transition vers  l'Economie Formelle (CITEF).

Au nom des participants, la camarade Soro Ema, responsable en charge des migrants au sein de la Fédération des Travailleurs dans l'Economie Informelle a salué cette activité portant sur une  « thématique d'actualité où il y'a urgence à agir », parce que dit-elle « nombreux sont leurs camarades qui sont victimes du manque de matériels adéquats sur leur lieux de travail entraînant des maladies », a-t-elle décriée.

Cette session de sensibilisation a été réalisée avec l'appui technique et financier de l'Organisation des Travailleurs d'Afrique de l'Ouest (OTAO) et son partenaire SOLIDARITY CENTER.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Dofra Sekongo

BULLETIN VIGILANCE MÉTÉOROLOGIQUE valable pour ce 𝐒𝐚𝐦𝐞𝐝𝐢 𝟐𝟐 𝐉𝐮𝐢𝐧 𝟐𝟎𝟐𝟒

Pluies modérées attendues ce samedi 22 juin: Vigilance jaune pour la plupart des régions de la Côte d’Ivoire

Développement des armes nucléaires de la Russie

Poutine annonce l’intensification du développement des armes nucléaires russes pour garantir la dissuasion et l’équilibre mondial