Côte d’Ivoire : Un artiste peintre veut faire d’Assouindé, le pôle touristique du pays

de son vrai nom, l’artiste Sap-Héro a donné une conférence de presse ce dimanche à la fondation ‘’La maison de l’artiste d’ », pour annoncer ‘’les semaines de la peinture dans la rue  » du 12 au 20 octobre 2018.

Selon le conférencier, initiateur de ces semaines, le village d’Assouindé a perdu ses lettres de noblesse au plan touristique. « Autrefois, Assouindé était un village visité par de nombreux touristes. Les différentes crises du pays sont la raison principale du déclin du tourisme. Ils privilégient d’autres pays au détriment de la Côte d’Ivoire. Nous voulons faire revenir ces touristes à travers ce que nous savons faire, c’est-à-dire la peinture », a-t-il indiqué. Au-delà de ramener les touristes dans le village, l’artiste a expliqué son projet en ces termes :

A lire aussi : Spectacle artistique et littéraire : Yahn Aka et Awa Ba enflamment le Bnetd

« L’art est un tout, à travers lui, on peut retourner à nos valeurs. Ce projet consiste à peintre sur les murs du village tout le long du village jusqu’à la lisière de la mer ». Concernant l’adhésion des populations au projet, Sap-Héro a répondu : « la population est entièrement consentante. Lorsque nous leur avons expliqué les tenants et les aboutissants du projet, ils ont tout de suite adhéré ». Vivant en Suisse depuis quelques années déjà, Sap-Héro est rentré en Côte d’Ivoire il y a trois ans dans le but de faire d’Assouindé, le plus gros village à fort impact touristique de la Côte d’Ivoire.

« Nous y avons trouvé des potentialités que nous pouvons exploiter. À travers nos projets c’est Assouindé qui va renaître de ses cendres. Nous avons pris un pari, et, nous-nous engageons à le respecter. Nous lançons donc un appel au gouvernement aux ministères de la Culture et de la francophonie ainsi que celui du tourisme et des loisirs pour qu’il nous accompagne. C’est toute la Côte d’Ivoire qui gagne », a-t-il conclu.

Sont attendus à ces semaines, les populations ivoiriennes et les artistes peintres locaux. Une vingtaine d’artistes peintres nationaux et internationaux ainsi que des artistes musiciens y seront à l’honneur. ‘’Les semaines de la peinture de la rue d’Assouindé »  » se dérouleront en prélude du festival des arts de la rue d’Assouidé (FARA) prévu du 6 au 10 octobre à la fondation ‘’la maison de l’artiste d’Assouindé » « .

Roxane Ouattara

Mamadou Diakité (DR Culture Sikasso) : « Nous devrions nous débarrasser de nos vêtements d’emprunt »