Côte d’Ivoire: voici pourquoi Ahoussou Jeannot se rapproche de la Russie

, président du , a échangé le mercredi 11 septembre 2019, avec l’ambassadeur de la à .

« Nous avons décidé d’établir une coopération entre les deux sénats à travers des groupes d’amitié pour approfondir la coopération inter-parlementaire. Nous sommes en train de discuter des missions réciproques des sénateurs ivoirien en Russie », a souhaité Ahoussou-Kouadio.

La Côte d’Ivoire envisage d’être ouverte sur le monde entier et prendre les exemples de ces grands pays comme la Russie, afin de construire bâtir un Sénat fort ouvert sur le monde. Les premiers pas de cette coopération ont été tissés par le président du Sénat ivoirien au mois de juin à Moscou, en Russie, lors d’un sommet entre les parlements africains et russe.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: passation des charges entre Adjoumani et Sangafowa

« A cette occasion, il a été question du renforcement de la coopération entre les pays africains et la Russie. Nous avons eu à prendre la parole et nous avons été reçus longuement par les autorités de ce pays », a indiqué le président Ahoussou-Kouadio.

Ahoussou-Kouadio a souligné par ailleurs que la Russie est devenue un nouveau pôle d’intérêt pour la Côte d’Ivoire avec de nombreux étudiants qui y sont formés notamment en médecine et qui apportent beaucoup au système sanitaire ivoirien.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: A 13 mois de 2020, militaires ivoiriens et français s’entraînent à Odienné

Le n°1 du Sénat ivoirien a rappelé qu’il se tiendra un sommet Russe-Afrique à Sotchi du 22 au 24 octobre, dédié aux questions économiques pour voir comment les entreprises russes peuvent s’implanter en Côte d’Ivoire et comment garantir ces investissements. « Nous sommes là pour légiférer dans le cadre national certes mais également dans le cadre de la coopération », a-t-il insisté.

A LIRE AUSSI : Gaoussou Touré, le ministre ivoirien de la Promotion de la riziculture installé

Après avoir exprimé toute son admiration à cette jeune institution qui cherche à se positionner et prendre toute sa place dans l’émergence de la Côte d’Ivoire, le diplomate russe a réitéré son volonté d’accentuer cette coopération déjà au beau fixe entre les deux pays. C’est la deuxième visite de Vladimir Baykov au Sénat ivoirien depuis sa mise en place.

La Russie et la Côte d’Ivoire ont signé un mémorandum d’entente en juillet 2019 à Moscou, afin d’intensifier leur coopération dans les secteurs de l’éducation, de l’industrie, de la sécurité ou de la lutte contre le terrorisme.

Personnalités liées avec l’article