Coup d’État FPI : les accusations de Doumbia Major

Doumbia Major accuse de coup d’État le FPI de Gbagbo et Blé Goudé, « qui se pavanent sur la toile pour se faire passer pour les messieurs propres ».

Ce qui me choque c’est quand ils se pavanent sur la toile pour se faire passer pour les messieurs propres de la scène politique ivoirienne et ils disent qu’ils n’ont jamais fait de coup d’État.

Pourtant, non seulement Gbagbo a clairement soutenu le coup d’État contre Bedie, Blé Goude est allé jusqu’à la RTI pour faire une déclaration de soutien à ce coup d’État, mais on sait tous que la tentative d’organisation d’une rébellion par le Commando Benguiste c’est leur œuvre.

LIRE AUSSI : « Ado, RHDP, c’est 10 ans de mandat encore » : Dougoutigui, la vidéo de trop ?

Le coup d’État de Katet Gnatoa ( ce monsieur proche de Blé Goude et qui me gardait en prison à Akuedo en 2000) et qui était le chargé de la sécurité du palais sous Gbagbo, c’est bien un coup d’État du FPI.

Le coup d’État d’Abehi qui était l’aide de camp de Simone Gbagbo, c’est bien une tentative de coup d’État du FPI.

Ce n’est pas parce que vos tentatives ont échouées que vous ne l’avez pas fait ??

LIRE AUSSI : CPI, Gbagbo et Blé Goudé : « un procès qui n’est pas que juridique mais aussi politique et diplomatique »

Quand on vient présenter des auteurs d’actes de criminalité politique et des gens qui ont été pris dans des tentatives d’atteinte à la sûreté de l’état, comme des prisonniers politiques, au lieu de les designer par le terme de criminels politiques, c’est faire preuve d’un cynisme froid, d’un déni de la vérité digne d’un délire schizophrénique, et d’une malhonnêteté déconcertante.

Ces gens du FPI ont besoin d’exorcistes, pour les libérer du mensonge congénital et compulsif qui les caractérise.

Personnalités liées avec l’article