COVID-19 : Situation stable en Côte d’Ivoire, vigilance maintenue

People wait in line near a vaccination truck to receive a vaccine against the coronavirus disease (COVID-19) during the visit of Sandra Kramer, director for Africa at the Directorate General for International Partnerships (INTPA) of the European Commission, and Maria Shaw-Barragan, director of international operations at the European Investment Bank (EIB), at a mobile vaccination center in Abidjan, Ivory Coast September 23, 2021. REUTERS/Luc Gnago

Le directeur général de l'INHP, Pr Ekra Kouadio, a tenu à apaiser les inquiétudes concernant la propagation de la COVID-19 et de ses sous-variants KP2 et KP3 en Côte d'Ivoire.

Lors d'une conférence de presse tenue le vendredi 5 juillet à Abidjan-Treichville, il a affirmé que la situation demeure sous contrôle et que le risque pour la santé publique reste faible.

Selon Pr Ekra, le faible taux de positivité et le caractère non dangereux des sous-variants KP2 et KP3 en circulation confirment que la dynamique de propagation de la maladie est actuellement modérée.

Surveillance renforcée des pèlerins de retour du Hadj

En réponse à l'alerte de certains pays de la sous-région concernant une recrudescence de cas de parmi les pèlerins revenant du Hadj, un dispositif d'information et de dépistage a été mis en place à l'Aéroport Félix Houphouët-Boigny. Les résultats préliminaires indiquent un taux de positivité de 3%, inférieur au seuil de contrôle de la maladie.

La rédaction vous conseille

Malgré ces signes encourageants, Pr Ekra a appelé la population à maintenir sa vigilance et à continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières. Il s'agit notamment du port du masque, du lavage régulier des mains à l'eau et au savon, de la limitation des contacts en cas de symptômes évocateurs de la COVID-19 et de la consultation immédiate d'un médecin en cas de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires.

Il est important de souligner que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne classe pas les sous-variants KP2 et KP3 comme menaçants pour la santé publique. La situation épidémiologique actuelle ne présente pas de risque sanitaire majeur.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Flambée de dengue à Abidjan et Tortya : 684 cas positifs enregistrés

Illustration d'un virus du Covid-19

Pas de panique face aux variants KP2 et KP3 en Côte d’Ivoire, rassure l’INHP