Cybercriminalité en Côte d’Ivoire : Plus de 1600 comptes avatars supprimés en 2023

Cybercriminalité
Cybercriminalité © Crédit photo Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC)

Cybercriminalité en Côte d’Ivoire. La PLCC a annoncé, ce jeudi 16 mai 2024, avoir retiré plus de 280 vidéos compromettantes et supprimé plus de 1600 comptes avatars sur les réseaux sociaux en 2023.

Ces actions ont été menées dans le cadre de l’assistance aux victimes, l’un des volets de la mission de la PLCC sur les plateformes numériques.

Ces informations ont été révélées par le Colonel-major Moussa Ouattara de la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT) du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, lors d’une session audio du Gouv’Space, organisée par le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG).

La PLCC, fruit d’une coopération entre l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) et la Direction générale de la Police, a pour mission d’assister les victimes d’atteintes sur les réseaux sociaux, notamment les atteintes aux personnes physiques et morales, aux biens et aux organismes de l’État.

La rédaction vous conseille

Outre son action répressive, la PLCC mène également des actions de sensibilisation sur le terrain afin d’informer les populations sur les dangers de la cybercriminalité et de leur dispenser des conseils pratiques pour se protéger.

La plateforme dispense également des formations à l’intention des professionnels, afin de renforcer leurs capacités à lutter contre la cybercriminalité.

Dans le cadre de ses missions, la PLCC collabore étroitement avec le secteur privé ivoirien et les services de police à l’international. Cette coopération permet à la plateforme de mutualiser ses informations et ses moyens d’action afin de lutter plus efficacement contre la cybercriminalité.

La PLCC, un acteur clé de la lutte contre la cybercriminalité en Côte d’Ivoire

Les actions menées par la PLCC en 2023 démontrent son engagement dans la lutte contre la cybercriminalité en Côte d’Ivoire. Grâce à son travail de sensibilisation, d’assistance aux victimes et de répression, la plateforme contribue à protéger les populations et à garantir la sécurité des transactions en ligne.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Hôpital général de Port Bouet

La Côte d’Ivoire compte 1 médecin pour 5 697 habitants

Les finalistes des African CIO Awards 2024 dévoilés

Les finalistes des African CIO Awards 2024 dévoilés : L’Ivoirien Affi Jean Yann Attoungbré en lice