Décédé le 8 septembre 2018 : Abouo N’Dori, conduit à sa dernière demeure à Guessiguié

Enterrement Abouo N'Dori
Enterrement Abouo N'Dori

En présence de parents amis et connaissances surtout de sa famille politique le , Raymond Abouo N’Dori, a été inhumé le samedi 20 octobre 2018 dans son village natal à à dans le département d’.

Proche d’Affi N’Guessan, le défunt était reconnu pour être modéré par bon nombre de militants du FPI. Pour preuve, il n’a jamais caché son ambition de réconcilier les deux tendances du FPI.

A lire aussi : Urgent / FPI : Décès d’une crise cardiaque, de l’ex-ministre Abouo N’Dori

Il l’a fait savoir en août dernier lors d’une interview diffusée par certains médias en ces termes : « Nous n’allons pas renoncer à recoller les deux fragments du FPI. Cela est indispensable pour le parti lui-même et indispensable pour la Côte d’Ivoire». Hélas, Raymond Abouo N’Dori ne verra pas se réaliser ce rêve qu’il caressait tant. Les deux parties campent sur leur position.

Personnalités du FPI à l'enterrement d'Abouo N'dori
Personnalités du FPI à l’enterrement d’Abouo N’dori

Décédé à son domicile des suites d’une crise cardiaque, la mort du professeur avait choquée la classe politique ivoirienne particulièrement le FPI tendance Affi N’Guessan qui perd ainsi un soutien de taille. Premier vice-président du FPI, Raymond Abouo N’Dori était ex-ministre de la Santé (2000-2003) puis de la Construction et de l’urbanisme (2003-2007) de Laurent Gbagbo.

Roxane Ouattara

Urgent / Décès brutal à Abidjan de Marcel Gossio, baron du FPI