Déguerpissement Port-Bouët : le maire dénonce le manque de concertation

EMMOU ACKAH GEROGES SYLVESTRE, député-maire de Port-Bouët
EMMOU ACKAH GEROGES SYLVESTRE, député-maire de Port-Bouët © Crédit Photo DR

Le maire de Port-Bouët déplore la violence et le manque de concertation lors de l'opération de déguerpissement des populations riveraines de l'abattoir.

Le samedi 1er juin 2024, alors qu'il se trouvait à Daoukro pour les obsèques du Président Henri Konan Bédié, le député-maire de Port-Bouët a appris le début de l'opération de délocalisation du parc à bétail de l'abattoir de Port-Bouët vers un nouveau site aménagé à Adjamé par les services du District Autonome d'Abidjan.

Malheureusement, cette opération a rencontré l'opposition des occupants du parc à bétail, notamment les bouviers et les commerçants, ce qui a conduit à des heurts violents entre ceux-ci et les forces de l'ordre.

Le bilan de ces affrontements, selon le communiqué du District Autonome, fait état d'une quinzaine de blessés, de deux véhicules 4×4 cambriolés et incendiés, de deux porte-chars et de deux pelles mécaniques également incendiés, d'un bus de la SOTRA saccagé et de 23 individus interpellés.

Le député-maire déplore la violence qui a éclaté lors de cette opération et les importants dégâts humains et matériels qui en ont résulté. Il souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés.

La rédaction vous conseille

Par ailleurs, il observe qu'en marge de l'opération de délocalisation du parc à bétail, une opération de déguerpissement des populations riveraines de l'abattoir est également en cours.

Le député-maire rappelle que, dans le cadre des opérations de déguerpissement des zones à risques d'inondation et d'éboulement dans le District d'Abidjan, un cadre permanent de concertation des treize (13) maires d'Abidjan avec le Gouvernorat du District d'Abidjan a été mis en place.

Selon les recommandations de cette plateforme, les maires et leurs services techniques compétents devraient être associés à toute opération dans leurs communes respectives.

Le député-maire regrette de ne pas avoir été informé au préalable du démarrage de l'actuelle opération de déguerpissement dans le quartier , afin d'en prévenir les habitants, comme il en a toujours la prévenance en pareille circonstance à Port-Bouet.

Il exprime sa profonde compassion et sa solidarité aux populations surprises par cette opération de déguerpissement.

Tout en espérant que les mesures sociales d'accompagnement prévues par les autorités gouvernementales soient effectivement mises en œuvre pour soulager les populations victimes, le député-maire se réserve le droit de mettre en place un comité de crise afin de leur apporter, avec diligence, les solutions de la commune.

Les derniers articles sur YECLO

    Written by Colombe Blanche

    Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire

    Alassane Ouattara : les enjeux de son discours à la Nation devant le Congrès le 18 juin 2024

    Effondrement d'un immeuble R+2 à la Riviera Palmeraie Ferronnerie

    Effondrement d’un immeuble R+2 à la Riviera Palmeraie Ferronnerie ce mardi 14 juin : Bilan incertain