Démolition de la mosquée de la Riviera Akouédo Palmeraie

Démolition de la mosquée de la Riviera Akouédo Palmeraie
Démolition de la mosquée de la Riviera Akouédo Palmeraie © Crédit Photo APAnews

C’est avec consternation et amertume que la communauté musulmane de la Riviera Akouédo Palmeraie a assisté à la démolition de leur mosquée, le 28 mai 2024.

L’information a été rapporté Apanews ce mercredi 29 mai 2024. Un bulldozer, sous la surveillance d’une dizaine de policiers, a rasé l’édifice religieux, qui servait de lieu de prière aux fidèles du quartier depuis sept ans.

Située sur une réserve administrative, la mosquée occupait l’un des six lots d’un îlot dont cinq ont déjà été déclassés par arrêté ministériel. Le terrain de la mosquée, quant à lui, avait été octroyé par feu El Hadj Losseni Traoré, un membre influent de la communauté musulmane.

Selon El Hadj Idrissa Touré, président de la Communauté musulmane de la Riviera Akouédo Palmeraie (COMURAP), la démolition s’est déroulée quelques jours seulement après la réception d’une mise en demeure. La communauté avait pourtant entrepris des démarches auprès du ministère de la Construction pour obtenir le déclassement du terrain, en vain. Un dossier complet, comprenant un avis favorable de la mairie de Cocody, avait été transmis au ministère, mais ce dernier a notifié son refus par courrier.

La rédaction vous conseille

Malgré ce coup dur, El Hadj Idrissa Touré se montre confiant et déterminé à trouver une solution. Il craint toutefois la réaction de certains fidèles, profondément attristés par la destruction de leur lieu de culte. La COMURAP a saisi le Conseil supérieur des imams et des affaires islamiques (COSIM) pour dénoncer cette « injustice » et solliciter son soutien.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

CAFOP d'Abengourou

Les admis au CAFOP CI 2024 connus : la liste accessible

Carrefour Akwaba à Port-Bouët

Carrefour Akwaba à Port-Bouët : 65% des travaux réalisés