Détournement de fonds au FDFP : Des accusations sans fondement selon le gouvernement

Conseil des ministres ivoirien
Conseil des ministres ivoirien Crédit photo DR

Le gouvernement ivoirien a réagi aux accusations de détournement de fonds au FDFP portées par l'ancien Président du Conseil de Gestion, Joël N'Guessan.

Dans un communiqué, le gouvernement dénonce des accusations « sans fondement » et réaffirme son engagement dans la lutte contre la corruption.

Le communiqué souligne que le classement de la Côte d'Ivoire dans les indices internationaux de perception de la corruption a connu une amélioration significative ces dernières années, passant de la 130ème place en 2012 à la 99ème place en 2022.

Le gouvernement tient également à préciser que le Ministre Moussa SANOGO ne connaissait pas l'ancien Secrétaire Général du FDFP avant sa nomination au FDFP.

La rédaction vous conseille

Le communiqué rappelle que la nomination et la cessation des activités des responsables de structures obéissent à des règles et procédures strictes.

En ce qui concerne les accusations portées contre le Ministère du Budget et du Portefeuille de l'Etat, le gouvernement affirme que ce dernier n'a fait que rappeler au Président d'alors du Conseil de Gestion du FDFP de se conformer aux textes règlementaires en vigueur.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale de Côte d'Ivoire

Examens CEPE, BEPC et Bac 2024 : Mariatou Koné donne le top départ le 16 mai

Thon

Exportation de thons : La Côte d’Ivoire partenaire de l’UE