« La haine tribale du FPI a provoqué la guerre dont les WE ont été victimes » – Doumbia Major

Selon Doumbia Major, président du CPR, l’idéologie de haine du FPI a été à la base de la guerre dont les WE ont été victimes dans l’Ouest.

Mon frère, vous au FPI, vous êtes incohérents, vous parlez de crimes de la rébellion et d’exactions dans l’Ouest, vous dites que tôt ou tard les auteurs seront jugés, alors que vous êtes alliés de Soro.. Si vous ne le savez pas, c’est Soro qui a piloté les opérations dans l’Ouest. Tout le monde sait qu’en ce moment là il me cherchait moi-même pour m’assassiner. Donc ne me parlez pas de choses dont je ne sais rien, en cherchant à m’inclure dans un ensemble dont je ne fais pas partie.

J’ai condamné toutes les exactions qu’il y a eu dans l’ouest et vous pouvez le vérifier sur mon blog ou sur ma page Facebook.

Pour l’instant je parle de l’idéologie de haine tribale rendue dominante dans le pays par le FPI et qui a provoqué la guerre dont les WE ont été victimes dans l’Ouest.

LIRE AUSSI: Doumbia Major : « si Gbagbo aimait vraiment le pays, il aurait renoncé à toute ambition politique »

C’est cette idéologie de division et de haine interethnique entretenue et diffusée dans les esprits de certains de nos compatriotes par le FPI, qui en fait un parti néonazi tropical, dangereux, sur lequel l’unanimité est faite sur le fait que plus jamais il ne doit reprendre le pouvoir. Tout le monde sait que si le FPI reprend le pouvoir en Côte d’Ivoire, que ce soit directement ou par une alliance, ce sera le debut de la guerre civile dans notre pays. Car eux veulent tamiser la Côte d’Ivoire et leurs victimes éventuels ne se laisseront pas faire.

D’ailleurs c’est parce que le régime Ouattara est indulgent et laxiste que vous les gens du FPI ont encore la bouche pour parler dans ce pays, sinon ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire s’était passé en Europe, on devrait juger tous les dirigeants de ce parti comme on a juger les auteurs des crimes du nazisme.

LIRE AUSSI: Venance Konan : « le FPI et le PDCI de Bédié comptent-ils sur un coup d’État de Soro pour revenir au pouvoir ? »

Pourquoi chercher des preuves cachées, alors qu’on sait tous qu’ils ont été les initiateurs de l’idéologie de haine dont la conséquence a été de conduire le pays dans la guerre civile qui a fait plus de 3000 morts et qui continue de maintenir la division tribale du pays ?

C’est d’ailleurs ce discours que reprennent les Bédié et Guikahue qui veulent brûler le pays , à travers une division artificielle et ethnique du pays dont ils veulent opposer les populations entre NORD et SUD, alors qu’à la vérité un baoulé et un bethe ne peuvent pas être mis dans le même groupe ethnique et un bethe qui est au centre Ouest ne peut pas être du Sud.

LIRE AUSSI: Doumbia Major : « je préfère être le majordome du RHDP que d’être un milicien de la haine tribale de Gbagbo »

Mais ces vieillard décadents le savent, mais ils prennent volontairement des raccourcis, parce qu’ils veulent forcer une division tribale et artificielle du pays, pour amener à une confrontation Nord Sud.

Quand les gens vont s’entre-tuer, ils vont venir s’asseoir devant la presse et l’opinion internationale, comme le fait Gbagbo et les gens du FPI, pour dire qu’ils n’ont rien fait et qu’ils sont innocents.

Personnalités liées avec l’article