Duncan aux Bassamois : « Nous comptons sur vous pour porter Ouattara vers l’émergence en 2020 »

La population de Bassam a été appelée, ce dimanche 26 août 2018, à prôner  la paix, la réconciliation et le vivre ensemble. C’était à l’occasion d’un concert pour la fête de Tabaski parrainée par le député de , . Ci-dessous, de larges extraits de la déclaration du vice-président de la République de Côte d’Ivoire.

Chers frères et chères sœurs, je voudrais profiter de cet instant pour juste partager avec vous un message de paix, de cohésion et de vivre ensemble. Souvenons toujours de ce que le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, feu , a indiqué : « la paix, ce n’est pas un vain mot c’est un comportement. En homme sage, il savait que la paix est un préalable à tout développement.

A lire aussi : Rupture avec Ouattara : Duncan et 4 ministres se rebellent contre Bédié

Chères sœurs, chers frères, si nous pouvons nous retrouver aujourd’hui dans ce stade pour chanter et danser, c’est parce que le pays a retrouvé la paix. Si chacun de nous, chaque matin, peut se lever et aller dans son champ, à son bureau, à son atelier ou tout simplement aller se chercher c’est parce qu’il y a la paix. Si les élèves et étudiants peuvent aller en classe, c’est tout simplement parce qu’il y a la paix. Pour la paix, aucun sacrifice n’est trop grand », disait Félix Houphouët-Boigny.

C’est en entretenant la paix et la concorde au sein de la société ivoirienne, marquée de nos différences, que  nous pourrons continuer à travailler en vue de profiter des fruits de notre travail et faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020’.

Le président de la République a décidé, avant d’aller en vacances, que le prochain palais des congrès décidé par le gouvernement sera installé à Grand-Bassam. Nos amis tunisiens l’ayant entendu ont décidé de construire sur le site Vitib à côté de ce palais des Congrès un grand ensemble hôtelier de 4 à 5 étoiles et qui va coûter 85 milliards FCFA. Nous comptons sur vous pour porter le président vers l’émergence en 2020.

Prince Beganssou

3è mandat de Ouattara, Duncan : « Tout cela dépend de l’atmosphère incroyable créé par certains »

 

Personnalités liées avec l’article