« Elections incertaines » en Côte d’Ivoire: le CNDH met en garde le Centre Simon Skjodt

La réaction du CNDH, Conseil National des Droits de l’Homme, suite au rapport du Centre Simon Skjodt pour la prévention des génocides sur la Côte d’Ivoire.

Ci-dessous le communiqué de presse du CNDH

Dans son rapport d’alerte précoce sur la Côte d’Ivoire de juillet 2019 intitulé « Des élections incertaines : prévenir les atrocités criminelles en Côte d’Ivoire », le Centre Simon Skjodt pour la prévention des génocides fait état d’un « risque relativement élevé d’atrocités criminelles » au regard du contexte politique préélectoral de 2020. Ce scénario serait motivé par la résurgence d’un certain nombre de facteurs de risque et l’apparition de facteurs déclencheurs que sont :

  • les crises de ses vingt dernières années (2000-2006 ; 2010-2011) ;
  • le rôle de l’ethnicité en politique (de l’ivoirité au rattrapage) ;
  • les inégalités liées au foncier ;
  • les inégalités socio-économiques et disparités régionales ;
  • la rupture des anciennes alliances politiques ;
  • les divisions au sein des forces armées ;
  • l’accès facile et généralisé aux armes ;
  • les propos inflammatoires dans les discours politiques et publics.

A LIRE AUSSI: Violences sexuelles liées aux conflits: la Côte d’Ivoire retirée de la liste noire du Conseil de Sécurité de l’ONU

Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) note que ce rapport alarmant sur le processus électoral à venir, qualifié « d’incertain », et sur l’environnement social de façon générale, ne présente que des scénarios de violences graves et d’atrocités criminelles. Cette approche est de nature à saper le moral des populations dans la dynamique des efforts de consolidation de la paix et de la cohésion sociale.

A LIRE AUSSI: Bédié: « quand Mariam Traoré refuse le pouvoir aux « non-musulmans » c’est plus grave que l’ivoirité »

Le CNDH invite les amis de la Côte d’Ivoire à accompagner le Gouvernement en vue de rassurer les populations et la communauté internationale pour un environnement propice à des joutes électorales ouvertes, transparentes et apaisées.

Personnalités liées avec l’article