Éliminatoires Mondial 2026 : Emerse Faé avant Kenya vs Côte d’Ivoire le 11 juin, « On a la confiance et l’envie de gagner »

Emerse Faé en conférence de presse d'avant le match Kenya - Côte d'Ivoire le 11 juin 2024
Emerse Faé en conférence de presse d'avant le match Kenya - Côte d'Ivoire le 11 juin 2024 © Crédit Photo Sercom FIF

Les Eléphants de Côte d’Ivoire affrontent le Kenya le 11 juin 2024 pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

En conférence de presse d’avant-match ce lundi 10 juin 2024, le sélectionneur national Emerse Faé a affiché sa confiance et son ambition de remporter cette rencontre.

« On avait déjà gagné les deux premiers matchs de ces éliminatoires avant la CAN. Et on commence bien ces deux journées du mois de juin en battant le Gabon à domicile. Donc on vient ici avec la confiance et l’envie de gagner, de prendre les trois points avant d’aller en vacances », a déclaré le technicien ivoirien.

Concernant la préparation de ce match, Emerse Faé a indiqué qu’elle se déroule bien malgré quelques pépins physiques chez certains joueurs. « La préparation se passe bien. On est arrivé samedi. On a passé la journée à bien récupérer. Dimanche on a fait une petite séance pour s’aérer un peu et aujourd’hui on va bien rentrer dans la préparation du match pour être prêt demain », a-t-il expliqué.

Le sélectionneur national a également évoqué le cas de Sébastien Haller, incertain pour la rencontre de demain. « On a laissé Seko et Ghislain au repos hier. Ils avaient un peu de douleur et de courbatures par rapport au match de vendredi. Pour Seb c’est un peu plus compliqué. Il ne participera pas ce soir à l’entraînement. On attend de voir demain matin, au réveil, dans quel état physique il sera, pour prendre la décision de le mettre sur la feuille de match ou non », a-t-il précisé.

La rédaction vous conseille

Emerse Faé a tenu à revenir sur la performance de son équipe face au Gabon, soulignant que les difficultés rencontrées étaient plus dues à la fatigue physique qu’au système de jeu mis en place. « Même après avoir revu le match contre le Gabon, je ne pense pas que ce soit le système qui ait fait qu’on a eu quelques difficultés. C’est surtout sur la fraîcheur physique que ça s’est joué. On savait que c’était une période un peu difficile parce que la saison a été longue pour les joueurs. Ils sont arrivés dans un très bon état d’esprit mais un peu fatigués. Donc pour moi c’est ce qui explique plus le match de vendredi que le système. On n’a pas encore décidé du système qu’on utilisera pour demain », a-t-il conclu.

Les Eléphants de Côte d’Ivoire sont actuellement en tête de leur groupe des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 avec 9 points, devant le Gabon. Une victoire le 11 juin face leur permettrait de faire un grand pas vers la qualification pour le tour suivant.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Franc CFA

Impôts salaires Côte d’Ivoire : les réformes sur les traitements des salaires, pensions… adoptés

Sébastien Haller, attaquant des Éléphants de Côte d'Ivoire

Match Kenya – Côte d’Ivoire le 11 juin : Haller incertain