« Émergence Dôyô Dôyô »: Un mirage pour les étudiants ivoiriens ?

Logement étudiants universités
Logement étudiants universités © Crédit Photo DR

L’analyste politique Nazaire Kadia dénonce les conditions de vie précaires des étudiants ivoiriens, notamment ceux qui dorment dans les amphithéâtres faute de cités universitaires.

Dans un article publié récemment, il raconte sa rencontre avec un ami enseignant à l’Université Nangui Abrogoua. En attendant son ami, il a assisté à l’un de ses cours et a été surprise de constater la présence de serviettes de toilette et de trousses de toilette dans l’amphithéâtre.

En interrogeant une étudiante, il apprend que ces objets appartiennent à des étudiants qui vivent dans l’amphithéâtre, faute de logement.

Face à cette situation, Kadia Nazlaire s’interroge sur les priorités du gouvernement ivoirien, qui se targue d’être en plein boom économique avec un taux de croissance à deux chiffres.

La rédaction vous conseille

Il pointe du doigt la construction de ponts, d’échangeurs et de routes au bitume biodégradable, tout en négligeant le bien-être des étudiants.

L’analyste politique critique également l’utilisation du terme « émergence » pour masquer les difficultés quotidiennes des Ivoiriens.

Il évoque la pauvreté, le manque d’accès aux soins de santé et la hausse du coût de la vie, qui touchent de plein fouet la population.

Kadia Nazlaire appelle le gouvernement à prendre des mesures concrètes pour améliorer les conditions de vie des étudiants.

Il met en garde les autorités contre le risque de voir la population perdre confiance dans le projet d’émergence du pays.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Adama Bictogo et les meilleurs élèves du Lycée Alassane Ouattara le 14 mai 2024

Adama Bictogo inculque une « culture financière » aux meilleurs élèves du Lycée Alassane Ouattara

Université de Cocody

Quand les étudiants ivoiriens dorment à la belle étoile pour mieux admirer les étoiles de l’émergence