En Côte d’Ivoire, les exonérations fiscales et douanières s’établissent à 222,8 milliards en septembre 2019

Les exonérations fiscales et douanières pour fin septembre 2019, s’établissent à 222,8 milliards contre 243,4 milliards en septembre 2018, en Côte d’Ivoire.

Elles représentent 8,6% des recettes brutes mobilisées par les administrations fiscales et douanières, contre 10% à fin septembre 2018, selon le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré.

Au titre de la fiscalité de porte, ces exonérations se chiffrent à fin septembre, à 127,5 milliards FCFA, soit 57,2% de la dépense fiscale et en régime intérieur à 95,3 milliards FCFA, représentant 42,8%.

LIRA AUSSI: Guikahué sur les 8 universités de Ouattara: « je suis sûr que ses ministres lui donnent de faux chiffres »

Elles ont été particulièrement importantes en matière de TVA, de droits de douane et d’impôts sur les bénéfices, dont les montants cumulés se chiffrent à 171,5 milliards de francs CFA, soit 77% des exonérations globales.

LIRE AUSSI: Ouattara depuis Katiola: « la Côte d’Ivoire est au travail. Oui, le pays est en chantier… »

Les secteurs d’activités ayant bénéficié des exonérations les plus importantes sont principalement l’industrie, les BTP, les services et l’administration, précise le communiqué du gouvernement.

Personnalités liées avec l’article