Enseignement technique : le gouvernement ivoirien veut porter le taux des effectifs de 5% à 30% d’ici 2030

Le ministre de l’Enseignement technique, N’Guessan Koffi, a relevé l’ambition du gouvernement d’accroître progressivement les effectifs du secteur technique et professionnel.

Il a fait l’annonce lors de la journée d’orientation dans l’Enseignement technique et professionnel, le 07 avril 2022 à Abidjan.
« La part de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle dans l’effectif de l’éducation du secondaire général représente 5%. L’ambition du gouvernement est d’accroître progressivement les effectifs de sorte à atteindre 30% à l’horizon 2030 », a déclaré N’Guessan KOFFI.

Pour le ministre, la formation technique et professionnelle a été la clef du spectaculaire succès des pays d’Asie du Sud-Est. En Côte d’Ivoire, ayant perçu son importance dans le développement, le gouvernement l’a inscrite parmi ses priorités, à travers la création de plusieurs centres de formation.

Le ministre N’Guessan KOFFI a exprimé son engagement à relever les défis inhérents au secteur. Notamment l’actualisation et l’adaptation permanente des programmes de formation aux besoins de l’économie.

LIRE AUSSI : Kandia Camara annonce la construction d’un grand marché ultramoderne, une piscine municipale et de plusieurs autres infrastructures à Abobo

Montrant, par ailleurs, l’opportunité de l’organisation de la journée d’orientation, N’Guessan KOFFI a indiqué qu’elle est destinée à informer davantage les jeunes élèves sur les possibilités offertes par la formation technique et professionnelle. Il s’agit spécifiquement, a-t-il dit, de présenter les filières, les types de Baccalauréats techniques et les modalités d’accès.

LIRE AUSSI : « La Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire (CNRCT-CI) est devenue, sous nos yeux, une succursale du RHDP » – Ferro Bally

Il a exhorté les élèves et étudiants à redoubler d’efforts afin de bénéficier des opportunités qu’offrent la formation professionnelle. Et d’assurer que l’Etat facilitera la poursuite des formations pointues dans des domaines de spécialité.

Written by Hind Talha

Rencontre Blé Goudé – émissaire du président Ouattara: Simone Gbagbo se prononce, « toute la nation attend »

Côte d’Ivoire : état des lieux de la feuille de route des réfugiés de la crise post-électorale