Esther Uha : « Priez juste pour moi svp ! »

La présentatrice ivoirienne Esther Uha
La présentatrice ivoirienne Esther Uha © Crédit photo DR

La présentatrice ivoirienne Esther Uha traverse une période très difficile. Le mardi 2 juillet, elle a partagé sur sa page Facebook un long post bouleversant sur sa vie privée.

Les internautes ont été surpris par ses révélations. Esther Uha, co-présentatrice de l'émission ‘'Le Club'' sur Life TV, a dévoilé un chapitre douloureux de sa vie dans une lettre publiée le soir du 2 juillet. L'ancienne Miss de la région du Gôh 2014 a fait des confidences saisissantes, remontant à l'année 2023. « J'ai rencontré mon fiancé et l'ai aimé au premier regard. Il m'avait dit qu'il avait un enfant de 6 ans avec une femme avec qui il n'était plus en couple. Nous passions beaucoup de temps ensemble, et rapidement, j'étais devenue sienne. Un jour, j'ai découvert qu'il avait un nouveau-né de 5 mois, ce qui signifiait que son ex était enceinte de lui lorsque nous avons commencé notre relation. Cela a été un coup très dur ! Notre réconciliation s'est conclue par notre mariage traditionnel. À l'époque, ce mariage symbolisait son amour, ses bonnes intentions, son regret de m'avoir caché cet enfant, et son désir de concrétiser notre relation. J'ai pardonné car je l'aime… J'ignorais que certains de nos proches désapprouvaient cela… », écrit-elle.

Les commérages après son mariage traditionnel en novembre 2023, émanant des amis de son mari, l'ont profondément blessée. « On lui rapportait des rumeurs sur moi, me dépeignant comme une femme légère. Je n'avais jamais souffert de ce genre d'accusations (elle sort avec son gardien, elle est bisexuelle, des hommes viennent chez elle quand tu es absent…). Avant cela, je pensais avoir une hygiène de vie très respectable et je ne jouais pas avec lui. Il avait réussi à me rendre amoureuse et dévouée à sa cause », souligne-t-elle.

Malgré les nombreuses calomnies, Esther Uha a tenté de réconforter son mari et de le rassurer, avec des preuves écrites ou des appels. Prières, jeûnes et intercessions n'ont pas suffi à sauver la situation. Aujourd'hui, une question la hante : « Pouvais-je imaginer un jour écrire ma vie sur internet ? Sans objectif précis, guidée par l'amertume, le chagrin, la frustration, le traumatisme ? Dois-je m'avouer faire partie des personnes dépressives ? ». Elle ajoute : « Cela dure depuis des mois et je tremble constamment. J'ai des palpitations en me demandant quelle nouvelle chose viendra encore plus le rendre amer à mon égard quand il rentre à la maison ». Elle demande pardon à sa famille et à sa belle-famille pour ne pas avoir été une épouse parfaite, tout en doutant de mériter tous ces traitements, persuadée qu'elle aurait été la meilleure des épouses guidée par l'amour. « J'aurais tant aimé ne pas échouer ! Pourquoi Dieu permet-il cela ? Priez pour moi s'il vous plaît ! », exhorte-t-elle.

La rédaction vous conseille

En partageant sa vie privée sur les réseaux sociaux, Esther Uha cherche à se libérer et à conseiller ses jeunes sœurs. « J'aurais voulu conseiller aux jeunes filles de faire attention à leurs actes car le passé rattrape, mais quel passé dans mon cas ? Pourquoi celles qui ont un passé un peu reluisant devraient-elles subir le harcèlement de leur partenaire actuel ? Ce que je peux dire à mes sœurs, c'est que le monde reste ce qu'il est, et l'apparence joue souvent un rôle. Si tu es dotée d'une certaine liberté d'esprit ou trop occidentalisée, en postant des photos en bikini, tu récolteras des doutes sur ta morale en Côte d'Ivoire. Si tu es croyante, affiche ta foi de la meilleure manière », conseille-t-elle.

Le soutien d'Emmanuelle Kéita

Son exutoire a suscité de nombreuses réactions de soutien, y compris de personnalités comme Emmanuelle Kéïta : « Ton impatience, tes petites colères récemment… j'avais senti cette amertume… tu ne flancheras pas ! Cette lettre ne te discrédite pas, elle montre simplement que tu es humaine et que tu as besoin de t'exprimer. Tu resteras Esther Uha, cette femme raffinée, discrète, douce, bosseuse ! Nous t'aimons Esther », écrit-elle en commentaire.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Résultats BEPC 2022 en Côte d'Ivoire

Affectation et orientation en ligne 2nde CI 2024 lancées : procédure, résultats… le guide complet

Anne Ouloto lors du lancement du recensement biométrique des fonctionnaires ivoiriens le 28 mai 2024

Recensement biométrique des fonctionnaires et agents de l’Etat lancé : voici le chronogramme et liste des sites d’enrôlement à Abidjan