Ethiopie : Abiy Ahmed prête serment pour un nouveau mandat

Le lauréat 2019 du prix Nobel de la paix, Abiy Ahmed va présider aux destinées de l'Éthiopie durant les cinq prochaines années.

a prêté serment, hier lundi, au Parlement, à Addis-Abeba. Devant la présidente de l'Ethiopie, Sahle-Work Zewde, le Premier ministre s'est engagé « à assumer pleinement la responsabilité que le peuple (lui) a été confiée ».

En outre, il a promis de discuter avec le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF, sigle en anglais) pour rétablir la paix. A la place Meskel, pleine à craquer, Abiy Ahmed a annoncé l'ouverture prochaine d' « un dialogue politique inclusif impliquant tous les segments de la société afin de résoudre la crise sociopolitique ».

Dans son discours aux relents nationalistes, le Premier ministre éthiopien a assuré que le gouvernement mettra tout en œuvre pour « préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale » du pays, non sans déclarer la guerre aux « forces anti-éthiopiennes ».

Depuis deux semaines, l'Ethiopie bruisse de rumeurs sur une éventuelle médiation initiée par l'Union Africaine (UA) dont le siège se trouve à Addis-Abeba.

LIRE AUSSI: Burkina : une dizaine de terroristes « tués » dans le Sahel

Des invités de marque dont le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, mais aussi ses homologues sud-soudanais, nigérian, kenyan, ougandais, djiboutien et somalien ont assisté à la cérémonie d'investiture.

En juin dernier, le Parti de la prospérité d'Abiy Ahmed a largement remporté les élections législatives pour s'adjuger 410 des 436 sièges de l'hémicycle.

Written by Léo Gustave

Nouveau parti de Gbagbo : le bureau du Congrès réactualisé, voici la liste

Sommet Afrique-France 2021 : dans un contexte de crise avec ses anciennes colonies comme le Mali ou l’Algérie