FIF : tout est à refaire, la FIFA exige une nouvelle AG et le report des élections

Elections. La FIFA vient de récuser le principe de parrainage des candidats élaboré lors de la récente AG extraordinaire puis validé par le Comité exécutif de la FIF dirigée par Mariam Dao Gabala.

Nouveau rebondissement à la Fédération ivoirienne de football (FIF) à 24h de la clôture du dépôt des candidatures pour l'élection du président du Comité exécutif dont est candidat l'international Didier Drogba.

Dans un communiqué publié ce mardi 8 mars 2022, l'instance internationale du football renvoie à ses copies, la présidente du Comité de normalisation, Mme Mariam Dao Gabala, placée à la tête de la FIF.

Récusant l'alinéa 3 de l'article 47 du statut et règlement issu de la dernière Assemblée générale extraordinaire, relation au mode et condition de parrainage des candidats, la informe le Conor ivoirien que cette disposition n'est pas conforme aux exigences que la FIFA et la CAF avaient données pour assurer sa conformité avec les exigences de bonnes gouvernance des deux institution dont la FIF est membre.

LIRE AUSSI : Violences sexuelles Côte d'Ivoire: 822 cas de viols et 152 cas d'agressions sexuelles enregistrés en 2020

Par conséquent, la FIFA instruit le comité de normalisation à convoquer une nouvelle Assemblée générale en vue de la modification de cette disposition ou sa modification soit en supprimant le parrainage ou en ramenant à un système de 4 parrainages pour limiter les risques de blocage des candidatures.

Ce qui induit le report de l'élection du président de la FIF, prévue le 23 mars, à une date ultérieure.

Written by Tristan Sahi

Abobo commémore le 1er anniversaire du décès d’Hamed Bakayoko

Mali : le ministre malien de la Défense en mission secrète à Moscou en pleine guerre Russie-Ukraine, les révélations