Fonds de prévoyance militaire (FPM) Côte d’Ivoire : l’heure des paiements a sonné

Le 30 novembre 2023, le promoteur immobilier Touré Ahmed Bouah a annoncé que le Fonds de prévoyance militaire (FPM) s’était engagé à régler les droits des promoteurs dans le cadre du projet de terrain nu disposé au profit des Forces de défense et de sécurité (FDS) de Côte d’Ivoire.

M. Bouah a déclaré que le FPM avait déjà versé 6 milliards de FCFA, soit un tiers de la somme totale due, et qu’il s’engageait à verser les 25 milliards de FCFA restants d’ici la semaine prochaine.

L’affaire implique les détenteurs de droits coutumiers, les souscripteurs de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (FENACCI), les promoteurs immobiliers Sophia et Azuréenne, les créanciers des promoteurs, les bénéficiaires de la liquidation et les créanciers du projet de terrains nus.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : le FPM reverse environ deux milliards FCFA à des retraités militaires et gendarmes

Le retard dans le paiement de la dette était dû à quelques incompréhensions, selon M. Bouah. Il a déclaré que les 6 milliards de FCFA qui ont été versés à Sophia et ses partenaires sont le premier tiers de la vente des terrains par le FPM.

M. Bouah a également mentionné que le FPM a vendu un terrain à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) à hauteur de 24 milliards de FCFA. Il a déclaré que 5 milliards de FCFA de cette cession devraient être octroyés à Sophia, sans autres précisions.

LIRE AUSSI: La « Guêpe » fait des révélations sur le milliard retiré par Touré Alpha Yaya

L’homme d’affaires Touré Ahmed Bouah avait été écroué dans cette affaire de vente de terrains nus aux FDS, puis blanchi par la justice à la suite d’un procès. Selon un accord amiable, les terrains dont il avait la charge ont été mis à la disposition du FPM, pour gestion.

L’annonce de l’engagement du FPM à régler la dette est une bonne nouvelle pour toutes les parties concernées par l’affaire. Elle met fin à plusieurs années d’incertitude et de litige.

Written by Colombe Blanche

La SOTRA à Korhogo, le top départ

Cap-Vert : 315 nouveaux cas de VIH en septembre 2023