FPI : Simone Gbagbo reçoit enfin un porteur de message d’Affi N’Guessan

Simone Gbagbo et Affi N'Guessan

Le secrétaire national chargé de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (JFPI) Navigué Konaté, proche de Pascal Affi N’Guessan a été reçu en audience, le jeudi 30 août 2018 à Cocody par l’ex-première dame Simone Ehivet Gbagbo. Une rencontre JFPI Simone Gbagbo sur fond de préparation du terrain pour Affi.

La rencontre a eu lieu en présence de Corentin Akpa, directeur de cabinet de l’ex-première dame, secrétaire général adjoint du FPI d’Aboudramane Sangaré. Les deux ne se sont jamais rencontrés depuis sa sortie de prison. Jusque-là, Simone Gbagbo qui appelle au pardon, à la réconciliation et au rassemblement autour de la Côte d’Ivoire s’est refusée à recevoir Pascal Affi N’Guessan, son éternel rival depuis que ce dernier a été porté à la tête du FPI en 2001.

Depuis sa libération, l’ancienne première dame multiplie rencontres et réceptions en grande pompe. « Aujourd’hui, celui qui se dit du PDCI, du FPI ou du RDR qui ne se sent pas concerné par l’unité de la Cote d’ivoire, se met Dieu à dos. Aujourd’hui est le temps de la réconciliation en Côte d’Ivoire. Nous devons nous positionner autour de la nation quel que soit notre bord politique.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Émouvante rencontre Simone Gbagbo et Guikahué

Fortifions notre nation en nous soudant autours d’elle. Personne ne regardera si tu es féticheur, chrétien, musulman ou animiste ; mais plutôt, qu’elle est ta priorité pour la paix. La Côte d’Ivoire doit entrer dans un processus de pardon », disait-elle hier(NDLR jeudi 30 août 2018 ) à la forte délégation du PDCI, des chefs bété de Gagnoa, région natale de Laurent Gbagbo et sa région natale, conduite par le « beau-frère » Maurice Kakou Guikahué.

«Je crois qu’à l’heure actuelle, Simone Gbagbo a pris une retraite pour se reposer. Dès qu’elle va revenir, le protocole nous fera signe», Pascal Affi N’Guessan

Navigué Konaté, président de la JFPI

Pascal Affi N’Guessan quant à lui, attend toujours que les services de l’ex-première dame facilitent sa venue au domicile de celle-ci. «Ce n’est pas de notre fait. Nous avons pris contact avec son protocole pour venir la saluer, et il nous a été demandé de patienter. Nous attendons donc leur retour. Je crois qu’à l’heure actuelle, Simone Gbagbo a pris une retraite pour se reposer. Dès qu’elle va revenir, le protocole nous fera signe», avait-il confié dans une interview accordée au site Internet de Jeune Afrique.

En acceptant de recevoir Navigué Konaté qui a sans doute été porteur d’un message de Pascal Affi N’Guessan, faut-il y voir un signe de décrispation et une future rencontre entre les deux personnalités ? Attendons de voir. L’audience a eu lieu après celle avec les ressortissants de Gagnoa marquée par la présence de Maurice Kakou Guikahué le secrétaire exécutif du PDCI-RDA.

Certains cadres jugés proches de Pascal Affi N’Guessan ou modérément GOR (Gbagbo ou rien) ont été chahutés au domicile de Simone Ehivet Gbagbo. Bertin Kadet, ex-ministre de la Défense de Laurent Gbagbo qu’on traite de « collabo » n’oubliera pas de sitôt son lynchage manqué.

« Oh honte, traître, dehors, dehors, sorciers, imbécile là, sors, ne le touchez pas, mais insultez-le, oh honte », scandaient des partisans du FPI à l’endroit de Bertin Kadet. En rappelle, des militants du FPI précisément de la tendance Aboudramane Sangaré n’ont jamais pardonné à Kadet d’être revenu de son exil ghanéen et d’avoir intégré la fonction publique du pouvoir d’Alassane Ouattara, en Côte d’Ivoire.

Karina Fofana

Simone Gbagbo choisit Sangaré et prévient : « Nous allons marcher vers le pouvoir »

Personnalités liées avec l’article