Franc CFA: Patrice Talon, « la fin de la monnaie coloniale »

Le Président béninois a accordé le 7 novembre 2019 une interview à France 24 et à RFI où il a profité pour se prononcer sur le .

C’est dans un entretien accordé à nos confrères de France 24 et de RFI que le président béninois Patrice Talon s’est prononcé sur le franc CFA le jeudi 7 novembre 2019, il a indiqué que le « retrait des réserves de change du franc CFA » ne saurait tarder.

Toujours selon le président Talon, celle-ci va « gérer la totalité des réserves de devises et va les répartir auprès des diverses banques centrales partenaires dans le monde ». Même s’il n’a pas donné de calendrier précis, le chef de l’État béninois vient de secouer le cocotier à propos d’une monnaie qui fait débat depuis de très nombreuses années: « Nous sommes tous d’accord là-dessus, à l’unanimité, pour mettre fin à ce modèle », a-t-il déclaré faisant référence au fait que 50 % des réserves de change du franc CFA sont déposées auprès du Trésor français sur un compte rémunéré dont les intérêts obligataires sont reversés tous les ans aux pays africains.

LIRE AUSSI: Bénin: vers un dialogue national sans l’opposition ?

Personnalités liées avec l’article