« Funérailles grandioses » de DJ Arafat: Hanny Tchelley se pose des questions

Pour , les funérailles de ressemblent à « un bal masqué macabre » où certains tentent « de soulager une conscience troublée ».

Voici ce que pense Hanny Tchelley des « funérailles grandioses » de DJ Arafat.

Ah la « Chine populaire » de Arafat Dj ! Je veux vous rendre un hommage appuyé, Chinoises et Chinois, vous qui avez donné tant d’amour à votre idole et qui l’honorez après sa mort. 

En vous voyant si profondément touchés mais si dignement debout, je comprends mieux ce que ce jeune homme représentait, le sens de ses chansons, ses extravagances, ses outrances, son insolence, bref tout ce que beaucoup lui reprochaient et qui n’était que l’expression d’une frustration immense, inassouvie.

LIRE AUSSI: Décès de Dj Arafat: A’Salfo accuse l’entourage du Daishi

En fait, Arafat Dj était le porte-voix de tous les frustrés, opprimés, abandonnés, les enfants de la rue laissés à eux-mêmes; il dénonçait l’incohérence d’une société sans repères, sans valeurs, qui « tue » sa propre progéniture.

A côté d’un comité d’organisation pléthorique où on trouve de tout y compris certains de ceux qui l’avaient blacklisté, face à des panneaux géants sponsorisés pour un artiste à qui on avait refusé panneaux, sponsoring et stade pour ses spectacles, je me pose des questions.

LIRE AUSSI: Arafat DJ n’a pas été ressuscité, voilà pourquoi

En voyant son « peuple » crier sa révolte chaque jour devant le siège de Trace Africa dont la représentante avait interdit la diffusion de ses clips pour « convenance personnelle », démontrant ainsi le manque de respect et le mépris de cette chaîne pour les artistes africains sur le sol africain, ce qu’elle ne pourrait pas faire à Paris, je me pose des questions.

Oui, nous sommes vraiment dans un bal masqué macabre, funèbre, sordide, malhonnête, hypocrite ! 

Ces funérailles grandioses c’est pour l’ego des Hommes, c’est pour tenter de soulager une conscience troublée, torturée de celles et ceux qui pouvaient, qui auraient dû, et qui n’ont rien fait.

LIRE AUSSI: Ouattara utilise l’argent de l’État pour enterrer Arafat, et alors ?


Aujoud’hui, Arafat Dj est mort, il est parti, il n’est pas concerné par la comédie qui se joue sur terre. Il reste les larmes, la peine, le déchirement de ceux qui sentent, qui savent que la société a failli et est quelque part Responsable !
Je salue ce jeune « Chinois » qui veille tous les jours et toutes les nuits sur le lieu de l’accident.

Je salue les danseurs qui ont exécuté un ballet du cœur pour Arafat Dj
Je salue les Zougloumen qui dans une procession émouvante ont chanté jusque chez l’artiste.

LIRE AUSSI: Obsèques de DJ Arafat: Maître Gims, Too Fan, Sidiki Diabaté attendus

Je salue toutes les Chinoises tous les Chinois de toutes conditions, de tous âges qui souffrent vraiment.
Pour le reste, que dire ? Que chacun achète un cd de Arafat Dj afin que la mélodie ne s’arrête pas…