Gaoussou Touré, le ministre ivoirien de la Promotion de la riziculture installé

Cérémonie de passation de charge avec l’ancien ministre de l’Agriculture, et , le 9 septembre 2019.

Selon lui, l’Asie qui nourrit actuellement la planète aura des difficultés en 2020 pour satisfaire cette doléance. Pour ne pas être surpris par cette nouvelle, il a promis de tout mettre en œuvre pour que la Côte d’Ivoire en plus d’être autosuffisante soit parmi les exportateurs de cette denrée beaucoup consommée dans le pays dans les années à venir.

Lui transmettant les dossiers relatifs aux grands projets dans la riziculture,  le ministre sortant de l’Agriculture et du Développement rural, Sangafowa Coulibaly, a souligné que le pays dispose d’une stratégie nationale du riz. Il a précisé que la production en riz est passée de 500.000 tonnes en 2011 à 1,5 millions de tonnes en 2015.

A LIRE AUSSI: Déguerpissement Adjamé: Le maire Soumahoro Farikou en guerre contre l’anarchie

Cette cérémonie s’est déroulée sous la supervision du conseiller-technique du secrétaire général du gouvernement, .

Le riz, est l’aliment principal de la population ivoirienne avec une consommation estimée à 1 300 000 tonnes par an. Mais la production locale peine à suivre le rythme de la consommation intérieure portée par la croissance démographique, l’urbanisation et le changement du régime alimentaire.

A LIRE AUSSI : Louis Abonouan du RHDP: « Après Houphouët-Boigny, c’est le président Alassane Ouattara »

Ce plus de 300 milliards Fcfa qui sont dépensés chaque année pour l’approvisionnement en riz et pourtant, la Côte d’Ivoire dispose des atouts environnementaux pouvant lui assurer cette auto-suffisance.

C’est bien dans cet objectif que le chef de l’État a opté pour la création d’un ministère dédié exclusivement à la promotion de la riziculture en Côte d’Ivoire.

A LIRE AUSSI : Yopougon: le maire interdit les « Woro woro sauvages »

Avant sa nomination le 04 septembre au gouvernement, le nouveau ministre Gaoussou Touré était le président de l’Agence pour le développement de la riziculture (ADERIZ).