Gbagbo à Georges Ouégnin : « Continuez le combat pour une Côte d’Ivoire démocratique »

Le vendredi 07 décembre 2018, de 13h à 16h45, à sa demande, le professeur Georges-Armand Ouégnin, président de , a été reçu en audience, pour la quatrième fois, par le président , au Pénitencier de la Cour Pénale Internationale, à La Haye. Au cours de cette 4e rencontre, Le président Ouégnin a exprimé au référent politique de la plate forme , les condoléances les plus attristées des membres de cette faitière qui vient de perdre son fondateur et 1er Vice-président, mais surtout le frère jumeau du président Gbagbo, en la personne du président , décédé le 03 novembre dernier à Abidjan.

Le Président Ouégnin a profité de l’audience à lui accordée pour faire, avec son hôte du jour, le tour de l’actualité nationale et le point des activités de EDS. Le président de EDS a surtout réaffirmé à son ancien patron, tout le soutien et l’engagement de sa plate forme aux côtés de ce combattant infatigable de la liberté et de la démocratie en Côte d’Ivoire.

En réaction, le président Laurent Gbagbo s’est réjouit de cette quatrième visite de sonex-collaborateur qui témoigne ainsi de sa constance et de sa fidélité à l’idéal politique des forces du changement en Côte d’Ivoire. Il l’a chargé d’exprimer au peuple ivoirien, notamment à ses nombreux sympathisants, toute sa gratitude et son infinie reconnaissance pour leur soutien, leur solidarité et leur mobilisation à l’occasion des obsèques du président AbouDrahamane Sangaré.

La meilleure façon d’honorer la mémoire de Aboudrahamane Sangaré, c’est de continuer le combat

Il a fait noté à son hôte que la meilleure façon d’honorer la mémoire de AbouDrahamane Sangaré, c’est de continuer le combat dans les sillons que ce dernier a tracés. Le président Laurent Gbagbo a félicité EDS et ses dirigeants et les a exhorté à poursuivre, avec plus de détermination, le combat pour une Côte d’Ivoire démocratique, réconciliée et prospère dans la stabilité et la paix.

A lire aussi : Georges Armand Ouégnin : « Ouattara sait qu’un 3ème mandat est irréalisable en Côte d’Ivoire »

Le président Laurent Gbagbo a surtout recommandé au leader de EDS d’œuvrer constamment et sans relâche dans le sens du rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire et l’a exhorté à ne ménager aucun effort pour la paix, le pardon et la réconciliation entre toutes les filles et tous les fils de ce pays, « notre patrimoine commun que nous devons préserver dans l’amour, dans la paix et dans la fraternité ».

Fait à Abidjan, le 07 décembre 2018 Pour le président de EDS Le Porte parole adjoint .

Georges Armand Ouégnin à Assoa Adou : « Gbagbo est la colonne vertébrale de EDS »