Gnamien Konan: « on n’a pas besoin de créer un ministère de la Riziculture en Côte d’Ivoire »

a donné le mercredi 11 septembre 2019, son opinion sur la création d’un ministère de la promotion de la Riziculture en Côte d’Ivoire.

Quand je dis pourquoi la Côte d’Ivoire qui a plein de bas-fonds peut dépenser 385 milliards pour importer du riz, alors que beaucoup d’autres Ivoiriens et moi-même mangeons du riz local?

Ce que notre Président a compris, c’est de créer un cinquantième Ministère pour la promotion de la riziculture. Mais ce n’est pas ce qu’il faut faire, c’est moins coûteux et plus simple il faut interdire l’importation de riz ou augmenter les taxes sur le riz importé.

A LIRE AUSSI : Guikahué: « Est-ce les armes qu’on n’a jamais vu dans ce pays ? Comme a dit Soro, les chars sont impolis (…) »

Curieusement avec le même Ministre, il a interdit l’importation de véhicules que nous ne produisons même pas, laissant les véhicules de plus trente ans continuer à circuler. Bref. Les mécaniciens auront plus travail quand même. Alors si les Ivoiriens ne veulent pas manger le riz local, qu’ils mangent du sable.

Gnamien Konan : « Pourquoi un ministère de la Riziculture »

Désolé. On n’a pas besoin de créer un ministère pour ça. Il faut donner les moyens aux structures déjà existantes. Car pour le moment, le problème numéro un, c’est que les Ivoiriens préfèrent manger le riz importé. Et ce que je dis est en train d’être fait au , renseignez-vous.

A LIRE AUSSI : Duncan à la session de l’ICCO: « sur 100 milliards que génère le cacao seulement 6% reviennent aux producteurs »

Si ces 385 milliards que nous perdons en importation de riz sont dépensés ici, en consommation de riz local, nous mettrons automatiquement des dizaines de milliers de jeunes au travail au lieu de leur faire faire des études qui les conduisent tout droit au chômage. En plus nous améliorerons notre balance commerciale et ce serait bien pour notre future monnaie.