Grève des contractuels de l’hôpital général de Sikensi : 5 mois sans salaire

Les contractuels grévistes de l'hôpital général de Sikensi en grève le 23 mai 2024
Les contractuels grévistes de l'hôpital général de Sikensi en grève le 23 mai 2024© Crédit photo DR

Les contractuels de l’hôpital général de Sikensi ont entamé une grève illimitée ce jeudi 23 mai 2024, à l’appel du SYNADES.

Ils réclament le paiement de cinq mois de salaires impayés. Selon le délégué du SYNADES de Sikensi, Groguhé Lognon Gabin, la situation est devenue intenable pour les contractuels qui n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins et à faire face à leurs obligations. « Avec cinq mois d’arriérés de salaires, nous ne pouvons avoir accès à nos maisons. Les propriétaires nous attendent », a-t-il déclaré.

Les grévistes, vêtus de tee-shirts rouges et munis de pancartes, ont manifesté devant l’hôpital pour dénoncer leur situation de précarité. Ils ont également appelé les populations locales à les soutenir dans leur combat.

La rédaction vous conseille

La grève a entraîné quelques perturbations dans le fonctionnement de l’hôpital. Des agents de santé en service ont signalé des difficultés dans l’exercice de leurs fonctions liées au manque d’entretien des salles et de divers matériels.

Le SYNADES de Sikensi a appelé le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, qui est également président du conseil régional de l’Agneby-Tiassa, à intervenir pour trouver une solution à la crise.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Vladimir Poutine, président de la Russie

Riposte aux sanctions : Poutine ordonne la saisie des biens américains en Russie

Guillaume Soro, Bédié et Henriette

Obsèques de Bédié : Guillaume Soro envoie un fort message à Henriette