Grossesses en milieu scolaire en Côte d’Ivoire : 4 137 cas recensés en 8 mois, les régions de la Nawa et du Tonkpi les plus touchées

Bouna grossesse Côte d'Ivoire
Bouna grossesse Côte d'Ivoire © Crédit Photo

Le Conseil national des droits de l'homme (CNDH) tire la sonnette d'alarme face à la recrudescence des grossesses en milieu scolaire en Côte d'Ivoire.

Sur la période de septembre 2023 à mai 2024, 4 137 cas ont été enregistrés, soit une hausse de 15,30% par rapport à l'année précédente pour la même période.

Selon les données du , les régions les plus touchées par ce phénomène sont la Nawa (409 cas), le Tonkpi (408 cas), le Poro (254 cas), le Gontougo (253 cas), le Hambol (238 cas), l'Agneby-Tiassa (201 cas), l'Indénié-Djuablin (198 cas), les Grands Ponts (181 cas) et le Cavally (160 cas).

Ces chiffres alarmants s'accompagnent de conséquences dramatiques. Le CNDH a notamment recensé le cas de mademoiselle K.D, élève en CM2 âgée de 14 ans, décédée le 21 mai 2024 des suites d'un avortement clandestin pratiqué par le directeur de son école, l'école primaire publique « Stade de Hiré ».

La rédaction vous conseille

Face à cette situation préoccupante, le CNDH appelle à une mobilisation collective de la communauté éducative pour enrayer ce fléau qui met en péril l'avenir des jeunes filles et entrave gravement leur scolarisation. Les impacts négatifs des grossesses précoces sur la santé physique, psychologique et sociale des élèves, ainsi que les conséquences sur leur cursus scolaire, ne sauraient être ignorés.

Le CNDH exhorte donc les autorités compétentes, les enseignants, les parents d'élèves et les organisations de la société civile à conjuguer leurs efforts pour sensibiliser et lutter contre les grossesses en milieu scolaire. Des actions concrètes doivent être menées pour promouvoir l'éducation sexuelle et reproductive, favoriser le dialogue entre les générations et renforcer la protection des jeunes filles contre les abus et les exploitations sexuelles.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Conseil des Ministres ivoirien le 17 avril 2024

Titrologie 6 juin 2024 : revue de la presse ivoirienne, RHDP: Ouattara « le candidat naturel », Koné Meyliet le candidat officiel ?

L'UNICEF apporte son soutien au Gouvernement pour Renforcer la Protection des Enfants en Zones Frontalières

L’UNICEF apporte son soutien au Gouvernement pour Renforcer la Protection des Enfants en Zones Frontalières