Henri Konan Bédié: « notre meeting du 19 octobre 2019 à Yamoussoukro a fait perdre la sérénité au RHDP »

Le Bureau politique du PDCI a tenu le jeudi 14 novembre 2019 une réunion à la Maison du Parti à Cocody, sous la présidence de Henri Konan Bédié.

Extrait du discours du président du PDCI, Henri Konan Bédié le 14 novembre

« Le parti unifié ne mobilise pas et n’est pas capable de bonne gouvernance. La marche harmonieuse de notre parti ne peut plus être perturbée par ceux-là même qui étaient porteurs de sa liquidation. Pour preuve, le magnifique meeting du 19 octobre 2019, tenu à Yamoussokro en hommage au Président Félix Houphouët Boigny, a confirmé la vitalité légendaire de notre parti.

En effet, lors de ce meeting, notre meeting exemplaire a drainé plus d’un million deux cents milles de militants et sympathisants, selon la technique de calcul utilisé par les spécialistes de dénombrement des fautes.

LIRE AUSSI: « Autant Ouattara est un dieu pour vous, autant Soro est un dieu pour nous, si tu l’attaques…

Cette marée humaine, ce nombre impressionnant de militants mobilisés et joyeux, a fait perdre toute sérénité aux talons du parti unifié, qui la main sur le coeur, continue de parler qu’il dispose de plus de 3 millions 700 milles militants. Ils refusent d’admettre la réalité du terrain qui est à notre avantage. Ils finiront par s’y résoudre.

Aujourd’hui nous pouvons affirmer, que leur désillusion est grande, et leur enthousiaste s’éteint progressivement, à chacune de leurs minimes sorties, où ils ne cessent de convoyer de vrais faux militants pour espérer tromper l’opinion tant nationale qu’internationale, comme ce fut le cas récemment à Paris et à Sinfra.

LIRE AUSSI: Doumbia Major: « Tu mets le pays entre les mains du « Blakoro » en 2 ans il va engager le pays dans des putschs dans les pays voisins »

Je salue votre mobilisation extraordinaire et historique du 19 octobre dernier. Notre mobilisation a fait perdre la sérénité au RHDP. Leur désillusion est grande. Ils ont voulu riposter. Mais à Paris ce sont des Maliens qu’ils ont convoyés pour leur meeting. Ils ont attendu le vendredi à 13 heures après la prière pour les prendre à Château rouge pour leur meeting. Le parti unifié ne mobilise pas . »

Personnalités liées avec l’article