Kader Diarrassouba: « Si Dieu même n’est pas RHDP, ils vont lui demander de passer son trône à Lucifer »

Kader Diarrassouba et Guillaume Soro

a fait le 14 octobre 2019 une mise au point de l’arrestation marquée de Soro qui est pour lui une humiliation pour la Côte d’Ivoire.

Ce qu’il s’est passé durant cette nuit, c’est qu’il est bien facile pour des autorités policières d’un pays hôte d’intervenir à une heure non conventionnelle pour une arrestation, seulement si on impute au mis en cause des faits d’extrême gravité comme le terrorisme. Disons-le donc tout net, des petites gens ont induit en erreur les autorités secrétaires espagnoles, leur faisant croire qu’un terroriste avait pris ses quartiers dans un hôtel de Barcelone.

Sauf que ce « terroriste », n’était nul autre que Soro Guillaume Kigbafori, ancien Premier Ministre et ancien Président de l’Assemblée nationale, député en fonction de la grande république de Côte d’Ivoire. dont ils ont usurpé le nom pour leur mouvement politique n’en reviendrait pas. Lui, qui avait une haute estime de la notion de l’Etat.

LIRE AUSSI: Le RHDP infiltré – Koné Bruno à Soro: « Si c’est le cas c’est que le RHDP a lui aussi des taupes chez les autres »

Le crime qui est reproché à M. Guillaume Soro, ne pas avoir accepté d’adhérer à un non inclusif, où l’épée de Damoclès rode sur la tête des cadres du pays qui refusent d’y militer. Un devenu spécialiste dans les passations de marché de gré à gré, le népotisme, la caporalisation des médias d’Etat, le « rattrapage ». Un parti politique qui s’est mis au-dessus de l’Etat de Côte d’Ivoire en inféodant la justice qui répond à ses desiderata, en mettant un député en prison pour un tweet.

Un RHDP spécialiste de petits complots contre ses adversaires politiques et qui a rendu la stabilité et la paix du pays inhérentes à sa pérennisation au pouvoir ; « sans le RHDP, y a pas de paix en Côte d’Ivoire ». Un RHDP qui considère simple critique contre son mode de gestion comme étant de la défiance contre son champion et qui a réduit la grandeur de nos institutions à des vulgaires «tabourets ».

LIRE AUSSI: Doumbia Major à Soro: « titre de ministre qu’on obtient avec les armes là, personne ne respecte ça »

Seulement, ce RHDP aux méthodes staliniennes, dans sa tentative permanente de voir ses adversaires humiliés, oublie que c’est la Côte d’Ivoire qui est en réalité humiliée. Si nous nous sommes indignés des attaques contre le domicile de M. Alassane Dramane Ouattara lorsqu’il était opposant, la logique voudrait que nous refusions d’accepter que des sous-officiers de police mettent M. à califourchon avant de l’embarquer dans un cargo avec force violence. Il ne faut pas l’accepter parce que c’est l’image de notre pays qui est terni. Aucune exception.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: quand Henriette Bédié fait son marché à Yopougon !

Le RHDP a bradé les fondamentaux qu’on avait encore au nom d’une prétendue toute-puissance. À juste titre donc, ils croient mordicus avoir « calé, bouclé et géré » les élections. Si Dieu même n’est pas RHDP, ils vont lui demander de passer son trône à Lucifer.

Personnalités liées avec l’article