L’ANADER franchit une nouvelle étape dans la production de Biodiesel en Côte d’Ivoire

La production de biodiesel
La production de biodiesel © Crédit Photo DR

L'Agence Nationale d'Appui au Développement Rural (ANADER), accompagnée de ses partenaires techniques et financiers, a organisé ce vendredi 10 mai 2024 une visite sur le site du projet pilote de production de Biodiesel à Sokou-Obou, dans le département de Sikensi.

Cette visite a permis de constater les avancées concrètes de ce projet novateur et de souligner ses perspectives prometteuses pour le développement du transport écologique et l'économie locale.

Financé par SWEDFUND, le projet pilote de production de Biodiesel vise à valoriser les sous-produits agricoles, notamment les graines d'hévéa, en biocarburant. Cette initiative s'inscrit dans une démarche plus large de promotion de l'agriculture durable et de lutte contre le changement climatique. En effet, la production de Biodiesel à partir de graines non comestibles permet de réduire la dépendance aux combustibles fossiles et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

La visite du site pilote a été l'occasion pour les parties prenantes de constater les progrès réalisés et d'envisager les étapes à venir. Les équipes techniques ont d'ores et déjà réussi à produire du Biodiesel à partir des graines d'hévéa, qui sera prochainement testé dans les autobus de la Société de Transport Abidjanais (Sotra).

Les résultats de la phase pilote sont encourageants et permettent d'envisager un passage à la phase industrielle dans un avenir proche. Cette phase nécessitera environ 15 000 tonnes de graines d'hévéa par an, ce qui représente une opportunité économique importante pour les producteurs locaux. L'ANADER s'engage à assurer une rémunération équitable des producteurs, avec un prix homologué qui sera fixé à la fin de la phase pilote.

La rédaction vous conseille

Au-delà de sa contribution à la transition énergétique et au développement économique local, le projet de production de Biodiesel présente également des avantages environnementaux significatifs. La valorisation des sous-produits agricoles permet de réduire les déchets et de limiter la pollution des sols. De plus, la production de Biodiesel génère de la « glycérine verte », un co-produit qui peut être valorisé dans divers secteurs industriels.

Un engagement fort de l'ANADER

Le succès du projet pilote de production de Biodiesel démontre l'engagement fort de l' en faveur du développement durable et de la valorisation des produits agricoles ivoiriens. L'Agence continuera à œuvrer pour la mise en place d'une filière Biodiesel pérenne et respectueuse de l'environnement, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers et l'ensemble des acteurs de la filière agricole.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

entretien de la chaussée section abidjan-attinguié (autoroute du nord)

Réduction de voie sur l’autoroute du Nord du 13 au 18 mai 2024

Pierre N’gou Dimba

Journée internationale des sages-femmes : 86% des décès maternels surviennent dans les établissements publics en Côte d’Ivoire