Le Burkina perd plus de la moitié de ses forêts en 22 ans

Le Burkina Faso a perdu près de 47,5% de ses forêts entre 1992 et 2014, a révélé le lundi 27 novembre 2023 le ministre de l'Environnement.

M. Baro, qui s'exprimait lors de l'atelier national de validation du rapport de l'Evaluation environnementale et sociale stratégique et des instruments de sauvegarde de la stratégie nationale, a souligné que selon une autre étude réalisée en 2018, on comptait près de 15.600 kilomètres carrés de terres dégradées à travers le pays.

C'est dans cette optique que le adhère depuis 2013 au processus de réduction des émissions de gaz à effet de serre issus de la déforestation et de la dégradation, prenant en compte le rôle de la gestion durable des forêts, de la conservation et du renforcement des stocks de carbone forestier.

LIRE AUSSI : Le Sénégal annonce le classement de 10 forêts d'une superficie globale de 75.000 ha

Le ministre a expliqué que les instruments de sauvegarde étaient essentiels pour assurer les actions en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui doivent être réalisées en tenant compte de l'équité sociale et de la sauvegarde de la biodiversité.

LIRE AUSSI: Black M préside le jury du Prix Découvertes RFI 2023

« Une planète Terre saine est le patrimoine indispensable à la survie de l'humanité et c'est pour cette raison que nous devons la protéger et la sauvegarder en vue d'un développement harmonieux », a-t-il dit. 

Written by Mohammed Ouattara

Alassane Ouattara reçoit Abdoulaye Diop, Président de l’UEMOA

Burkina : bientôt un CHR universitaire à Gaoua