Le PPA-CI exige la dissolution immédiate de la CEI

Laurent Gbagbo investi candidat du PPA-CI à la présidentielle ivoirienne de 2025 le 10 mai 2024
Laurent Gbagbo investi candidat du PPA-CI à la présidentielle ivoirienne de 2025 le 10 mai 2024 © Crédit Photo SerCom PPA-CI

La première Convention du PPA-CI réunie à Abidjan le 10 mai 2024, a exprimé sa profonde préoccupation sur la CEI.

Le considère que la Commission Electorale Indépendante (), dans sa forme actuelle, est incapable de garantir des élections libres, transparentes et équitables.

En effet, la CEI a fait l'objet de critiques récurrentes de la part de l'opposition et de la société civile, qui dénoncent son manque d'impartialité et sa proximité avec le pouvoir en place.

La CEI est perçue comme étant sous le contrôle du parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et le Développement (RHDP).

La rédaction vous conseille

Le PPA-CI appelle également tous les Ivoiriens à se mobiliser pour exiger des élections libres, transparentes et équitables. La tenue d'élections démocratiques est essentielle pour la consolidation de la paix et de la démocratie en Côte d'Ivoire.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Douanes ivoiriennes

Douanes ivoiriennes : des hauts gradés accusés de tricherie avec de faux diplômes

Laurent Gbagbo lors d'un meeting, le 6 avril 2024 à Agboville © Crédit Photo Service Communication PPA-CI

Réinscription de Gbagbo sur la liste électorale : le PPA-CI donne le mot d’ordre à ses militants