« Le régime Ouattara ne va plus se cacher. Bensouda va émettre dès à présent les mandats contre Soro »

Hermann Aboa revient sur le « feuilleton de la folle journée du 23 décembre 2019 » et la stratégie de Soro pour titiller la grande fébrilité du régime Ouattara.

Un beau coup pour Soro ?

Hier quand je comparais l’affront de Soro au pouvoir Ouattara, là où les autres leaders de l’opposition nous avaient servi une reculade, certains y voyaient du dilatoire. J’insiste encore aujourd’hui pour dire que le vrai brave du « feuilleton d’une folle journée » est bien le leader du GPS. Soro a réussi à titiller la grande fébrilité du régime et à lui faire révéler le véritable plan caché pour dérouter sa candidature aux présidentielles de 2020. Et les « amateurs conspirateurs » dits « hommes forts » du régime Ouattara sont tombés « ploc ! » dans le jeu sorti des éditions GPS.

Comment ça a marché ?

Un. Le fait que Guillaume Soro annonce subitement son retour au pays à la même période que la visite du président français Emmanuel Macron n’était pas fortuit. Deux. Le fait aussi qu’il ait préféré un vol privé à un vol régulier commercial est tout aussi évocateur. Trois. Son staff et lui savaient très bien que leur « leader générationnel » n’allait jamais atterrir ce jour à Abidjan. Quatre. Et si on fouille bien, ils ont eu vent du projet de mandat d’arrêt longtemps avant. Cinq. C’est sûrement cela qui a été l’instigateur à programmer ce retour coup de bluff pour dévoiler l’intention des laboratoires nauséeux du régime Ouattara.

LIRE AUSSI: « Oui, Ouattara est fort mais fort dans la dictature »

Les interventions respectives du procureur de la République Adou Richard et du directeur général de l’agence nationale de l’aviation civile, Silué, sur le plateau du journal télévisé de 20h de la RTI, média d’État, confirment bien le guet-apens auquel a réussi à échapper Guillaume Soro. Le second dit que Soro a décidé de son propre chef de ne pas faire atterrir son avion alors que le procureur indique bien qu’un mandat d’arrêt a été émis. Et les nombreuses arrestations de personnalités proches de Soro prouvent bien que Guillaume Soro était attendu pour être accompagné en prison. La journaliste qui les interroge même en rit. Et tenez vous bien !

Guillaume Soro et son entourage n’ont rien négligé …

Que le pouvoir actionne des unités militaires pour encercler son domicile, empêcher des attroupements ou des manifestations … Même l’éventualité d’intimider ou même mettre aux arrêts certains proches de Soro comme Lobognon Alain… Tout a été prévu.

LIRE AUSSI: Steve Beko: « Ouattara s’en fout de la réconciliation, sa femme et lui ont investi des milliards pour prendre le pouvoir »

Le fait que le pouvoir d’Abidjan ait acté des mandats de dépôt contre 15 (voire plus) personnalités, dont des députés sans respect de l’immunité dont ces derniers jouissent, est un pass « free » pour multiplier les manifestations contre le régime Ouattara. Un moyen de pression sans appel.

Sans compter les feedback à tenir sur les médias internationaux pour paraître la victime et faire porter son projet de candidature. Ce schéma déroulé par Guillaume Soro est un classique. Emmanuel Macron a lui-même utilisé, à quelques scènes près, le même scénario pour parvenir à se faire élire par le peuple français. Et Ouattara doit à présent comprendre que l’Eco n’est pas l’Euro.

LIRE AUSSI: Comment Mamadou Koulibaly a cherché à se rapprocher d’Alassane Ouattara, avant de rejoindre Gbagbo

Soro devra à présent malgré tout s’apprêter pour la suite du rouleau compresseur. Le régime Ouattara ne va plus se cacher. Bensouda va certainement émettre dès à présent les mandats encore sous scellés de la Cour Pénale Internationale contre des acteurs du camp Ouattara soupçonnés d’avoir commis « des crimes de guerre et contre l’humanité par des atrocités diverses ».

Cependant, pour que tout ceci ait pignon sur rue, une carte reste à être piochée : la France et les officines internationales pour qui « la Côte d’Ivoire revêt un intérêt incontournable » n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Personnalités liées avec l’article