Le RHDP unifié se déchire à Divo : Famoussa Coulibaly en indépendant face à Amédé Kouakou

Amédé Kouakou et Famoussa Coulibaly

Le se déchire à Divo. Le consensus autour du ministre de l’Equipement routier, fondateur de « Sur les traces d’houphouët » et cadre au départ du était, semble-t-il, de façade. Dans la cité des antilopes, il y a aura bel et bien un deuxième face à face  et .

Famoussa Coulibaly, c’est ce député de l’UDPCI dont l’élection avait été invalidée, en 2016, à l’issue de violences dont il avait pourtant été victime. Le scrutin avait été repris et il avait une seconde fois battu le candidat parrainé par Amédé Kouakou, maire sortant. Présent à l’assemblée générale du RHDP unifié, Coulibaly semblait avoir adhéré au consensus imposé par , président du RHDP unifié, autour de la candidature de son ministre.

« On a voulu l’humilier le prendre pour moins que rien, alors que qui dit personnalité populaire aujourd’hui à Divo, dit Famoussa Coulibaly »

Famoussa Coulibaly est candidat indépendant face à Amédé Kouakou, candidat du RHDP
Famoussa Coulibaly est candidat indépendant face à Amédé Kouakou, candidat du RHDP

Les faits prouvent que non. Alors qu’il s’était depuis longtemps préparé à se porter candidat à la et avait constitué ses équipes de campagne, Famoussa Coulibaly n’avait ni été approchée pour une quelconque conciliation, ni pour un retrait sous conditions de sa candidature.

A lire aussi : Mairie de Divo : Les jours du ministre Amédée Kouakou comptés ?

« On a voulu l’humilier le prendre pour moins que rien, alors que qui dit personnalité populaire aujourd’hui à Divo, dit Famoussa Coulibaly », explique l’un de ses proches. Ce mercredi 29 août 2018, Famoussa Coulibaly a déposé sa candidature, comme candidat indépendant. Il a eu la bénédiction tacite d’, qui se défend pourtant de soutenir des candidatures indépendantes.

A Divo, celui qui semble en position inconfortable, c’est bien Amédé Kouakou. En plus d’avoir en face de lui Famoussa Coulibaly dont l’électorat est théoriquement intact, il devra faire face à , candidat du PDCI qui n’a pas dit son dernier mot.

Elvire Ahonon

Canton Zikobouo : Ce que Amédé Kouakou et Adjouamani ont promis aux parents de Guikahué