Liberté de la presse : La Côte d’Ivoire se classe 53ème sur 180 pays

Congrès mondial des agences de presse
Congrès mondial des agences de presse © Crédit photo DR

La Côte d'Ivoire se classe 53ème sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2024 établi par Reporters sans frontières (RSF).

Soit une légère progression par rapport à 2023 où elle occupait la 54ème place. Le score du pays s'améliore également, passant de 68,83 en 2023 à 66,89 cette année.

Selon RSF, aucun journaliste ou collaborateur de média n'a été tué ou détenu en Côte d'Ivoire depuis le début de l'année 2024. Cependant, l'organisation note que « le paysage médiatique ivoirien demeure l'un des plus politisés et polarisés d'Afrique de l'Ouest ». Des journalistes continuent de subir des convocations devant la justice et des agressions, tandis que des suspensions de journaux sont parfois observées.

La rédaction vous conseille

Malgré ces constats, RSF souligne que la journée mondiale de la presse, célébrée chaque année le 3 mai, est l'occasion de rappeler l'importance de la liberté de la presse et l'obligation des gouvernements de la respecter et de la faire respecter.

En Côte d'Ivoire, la 31ème édition de la Journée mondiale de la presse a débuté jeudi dernier à sous le thème « La presse au service de la planète : le journalisme face à la crise environnementale ». Cette journée a été l'occasion de souligner le rôle que joue la presse dans la sensibilisation aux enjeux environnementaux et la promotion d'un développement durable.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Anne Désirée Ouloto, ministre d'État, ministre de la Fonction publique, lors du lancement des concours 2024, le 24 avril 2024 à Abidjan © Crédit Photo DR

Concours Fonction Publique 2024 avec le BEPC : la liste complète et tout ce qu’il faut savoir

Gims

Maroc : Gims offre une villa à son père