Loi relative aux testaments en Côte d’Ivoire : ce que va charger le gouvernement

Le gouvernement a exprimé sa volonté d’actualiser la loi relative aux testaments en Côte d’Ivoire pour garantir une meilleure protection des héritiers.

Selon le ministre Sidi Touré, les procédures testamentaires et de donations entre vifs, vieilles de près d’une soixantaine d’années ont besoin d’innovations majeures de clarification, avec notamment des obligations rigoureuses à la charge du donateur, du donataire et de l’exécuteur testamentaire, pour s’adapter aux évolutions du cadre socio-économique actuel.

LIRE AUSSI: « Ouattara, en quoi une modification de la Constitution et une nouvelle loi électorale vont-elles nous rapprocher de la paix »?

Ce projet de loi vise à garantir une meilleure protection des parties et de leurs héritiers, a fait savoir le ministre de la Communication et des Médias lors du point de presse animé au palais présidentiel après la réunion du Conseil des ministres.

Personnalités liées avec l’article